Le puits de solidarité du Français André Graff

Donner de l’eau à tout un village© André Graff

Le simple touriste est devenu un professionnel, il a créé une coopérative de fabrication de cercles en béton, qui donne du travail aux habitants de l’île. Il a également construit trois systèmes de distribution d’eau. Il est aujourd’hui en train d’en réaliser quatre autres, fonctionnant à l’énergie solaire, afin de conduire l’eau de ses puits jusqu’au village.

75% des coûts sortent de la poche de Graff. Depuis la France, ses amis l’aident, notamment à travers l’association Les puits de l’espoir, qu’ils ont créée pour soutenir la réalisation de son projet. Mais pour pouvoir continuer à avancer et peut-être aider d’autres villages des fonds sont nécessaires. Il a d’ailleurs de nouvelles idées pour continuer à aider les femmes du pays. Le Projet Pilote pour Waru Wora permettra, selon lui, « d’acheminer l’eau du puits jusqu’au sommet de la colline du village à l’aide de canalisations et de deux pompes alimentées par l’énergie solaire ».

©LogoPPWW André Graff

 

Pour participer, rendez-vous sur la plate-forme de financement participatif  Indiegogo.com soit  sur www.waterforsumba.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.