L’art vivant : une solution à la crise environnementale

Carole Collet - Biolace (c) Carole ColletCarole Collet est la fondatrice du programme de Master Textile Futures au Central Saint Martins College à Londres. Convaincue que nos méthodes actuelles de productions sont vouées à l’échec, elle a sélectionné 34 oeuvres qui proposent des alternatives écologiques et éthiques pour subvenir à nos besoin ou à nos envies.

Cette exposition est  née d’une de ses oeuvres : Biolace. Situé en 2050 Biolace propose d’utiliser « la biologie synthétique pour reprogrammer les plantes et les transformer en « usines » multifonctionnelles. »

Ecoutez son interview ici : [audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/05/Carolle-Collet-QT.mp3|titles=Carolle Collet QT]

Découvrez l’interview d’Emile de Visscher, un « plagiaire » créateur d’une machine à faire des perles, en page 3.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.