Le crowdfunding, source de financement de l’urbanisme durable

Des projets qui modifient l’espace urbain

jardin partagéL’objectif de leur plateforme est de permettre le financement de différents types de projets améliorant le quotidien urbain, qui vont des peintures murales à la création de points de recyclage, en passant par les jardins urbains, l’éclairage solaire ou les interventions artistiques sur l’espace public.

Éphémères ou permanentes, les initiatives retenues sont celles qui génèrent un changement de l’espace urbain.

« Nous n’acceptons pas les projets qui ne bénéficient qu’à une seule personne, ou qui restent confinés dans une maison. Ils doivent être accessibles au plus grand nombre », explique la jeune chilienne.

La viralité du Web mise à profit

Pour trouver les fonds nécessaires à leur réalisation, les projets sont publiés en ligne et les visiteurs du site sont invités à faire une contribution si l’un d’eux retient leur intérêt. Une contrepartie sera systématiquement proposée aux donateurs, qui prennent ainsi une part active aux projets.

C’est le principe du crowdfunding, qui tire partie de la « viralité » des publications en ligne. Lorsqu’un projet suscite l’intérêt à grande échelle et réussit à faire parler de lui sur les réseaux sociaux, il devient possible de collecter des fonds importants à partir d’une multitude de dons modestes.

Moins d’un mois après sa création, la plateforme rassemble déjà plusieurs projets originaux. Parmi eux, l’installation de lampes solaires fabriquées par les enfants sur le chemin de l’école, la création d’un atelier environnemental destiné aux plus jeunes qui débouchera sur la culture d’un jardin, ou encore la mise en place d’un métier à tisser géant sur le Cerro San Cristóbal.

 

 

Retrouvez toute l’actualité internationale du développement durable sur le site de notre partenaire Green et Vert.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone