Comment planter le mal des transports

Mais si le mal des transports s’installe malgré tout, voici l’usage de quelques plantes bien agréables.

Le gingembre (Zingiber officinale Roscoe). Probablement originaire des Indes et de Malaisie, il est largement cultivé en région tropicale. Son rhizome délicatement parfumé et de saveur piquante est consommé sur toute la planète, d’une manière ou d’une autre, et cela depuis … 5000 ans. Il entre comme épice dans la cuisine, mais aussi aromatise des sodas (« ginger ale ») et des confiseries. Sa racine contient une huile essentielle (3%) et d’autres principes actifs qui lui confèrent de nombreuses qualités: antibactérienne, anti-inflammatoire, antispasmodique gastro-intestinal et bronchial, hypoglycémiant, et hypotenseur.

Pour lutter contre le mal des transports, le gingembre a tout pour lui : une action bénéfique sur la migraine, tout en stimulant les récepteurs thermosensibles de l’estomac. Il provoque ainsi une sensation de chaleur au niveau gastrique, le rendant intéressant dans les troubles de l’estomac. Il calme les spasmes gastro-intestinaux, les nausées, et stimule les glandes salivaires, les fonctions digestive, respiratoire, et cardiaque. Il peut être consommé par tous, même par les femmes enceintes, à qui il rend bien des services.

Crédit : WikipediaLe rhizome s’emploie en décoction. Le laver, le râper et le cuire doucement pendant 10 à 15 mn. Ensuite, filtrer et adoucir au miel, mélasse ou sucre roux. On ne dépassera pas la dose de 30 g par litre d’eau. A déconseiller totalement : l’usage de l’huile essentielle pure.

Avant le départ en voyage, on boira un bon verre de cette tisane de gingembre. On continuera pendant le voyage. On peut aussi croquer des morceaux de gingembre confits avant le départ et en voyage.

La mélisse. Quelques gouttes d’« Eau de mélisse des Carmes » sur un sucre, ou diluées dans un fond de verre d’eau, calmeront les nausées et tonifieront l’organisme du voyageur. Cette boisson ancestrale à base de mélisse (Melissa officinalis L.) est en vente en pharmacie, mais déconseillée aux enfants.

Crédit : WikipediaLa menthe. Les préparations à base de menthe (Mentha x piperita L.) calment les spasmes de l’estomac et les nausées. Quelques gouttes d’alcool de menthe (toujours en pharmacie) déposées sur un sucre, puis diluées dans un verre d’eau feront l’affaire. Evitez absolument l’huile essentielle de menthe, mais toute douceur mentholée est bienvenue.

Retrouvez cet article et plus d’interviews, de photos, et de vidéos dans notre nouveau magazine online et interactif !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone