Comment aménager une chambre saine et naturelle pour ses enfants ?

Pensez-vous qu’une bonne literie suffit pour bien dormir ? C’est vrai, un matelas et un sommier de qualité sont indispensables pour profiter d’une bonne nuit de sommeil, mais il y a aussi d’autres éléments qu’il ne faut pas négliger dans l’aménagement d’une chambre à coucher, en particulier lorsqu’il s’agit de celle de vos enfants.

De nombreux facteurs influencent le bien-être des gens, mais peu ont un pouvoir aussi grand que la qualité du sommeil. Les adultes passent en moyenne un tiers de leur journée (et de leur vie) à dormir. Dans le cas des jeunes enfants, cette proportion est encore plus élevée. Selon une étude publiée par l’OMS en 2019, les bébés (de 4 à 11 mois) devraient dormir entre 12 et 16 heures par jour; et les enfants jusqu’à 4 ans devraient dormir entre 10 et 13 heures par jour.

La qualité du sommeil agit directement sur le développement cérébral de notre enfant, notamment pendant sa première année jusqu’à ses 12 ans. Pendant la période de repos, le corps libère les hormones nécessaires à la croissance et à l’apprentissage, ce qui est directement lié au développement physique, moteur, émotionnel et cognitif. Il est également connu que l’environnement dans lequel vous dormez interfère avec la qualité de votre sommeil, et il y a un certain nombre d’aspects importants que nous devons prendre en compte lors de la conception d’espaces de couchage pour les enfants et les bébés.

A propos des substances nocives présentes dans une chambre

Saviez-vous que de nombreuses substances nocives sont présentes dans votre chambre, souvent à votre insu ? C’est un vrai problème, sachant que vos vous et vos enfants passerez plus d’un quart de votre vie à dormir?

Linge de lit

De nombreux matelas sont fabriqués à partir de matières synthétiques issues de la pétrochimie, qui libèrent des composés organiques volatils (COV) particulièrement irritants pour les voies respiratoires; Les matelas, rideaux et tapis contiennent également des retardateurs de flamme, qui peuvent être un atout contre le feu mais, on le sait moins, sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les femmes enceintes, les bébés et les enfants en pleine croissance. Le mobilier de votre chambre, les sommiers à lattes sont souvent fait de panneaux de particules contenant des colles cancérigènes.

Comment limiter les dégâts?

Vous devriez choisir des matériaux naturels : pour les rideaux et surtout pour le matelas sur lequel vos enfants se reposent. Choisissez un matelas en latex naturel ou en fibre de coco par exemple, sans traitement chimique et des housses amovibles pour pouvoir laver la housse régulièrement (un lavage en machine est le meilleur traitement anti-poussière au monde). Pour la literie, choisissez des draps et housses de couette en coton bio , plus doux pour la peau, garantis sans traitement chimique et plus respectueux de l’environnement. Enfin, pour les meubles, utilisez du bois massif plutôt que des panneaux de particules et pensez à «aérer» les meubles avant de les placer dans la chambre d’enfant.

Enfin, pour les meubles pour enfants, vérifiez toujours que la peinture est une peinture sans solvant, particulièrement adaptée aux enfants, et pour la literie et les textiles, choisissez des articles certifiés.

Nous recommandons pour vos enfants une chambre complète ultra-évolutive, 100% ergonomique, 100% non toxique et également 100% française de la marque Rêves de Libellule. Si vous souhaitez quelques bonnes recommandations et conseils, pour réaliser la chambre de bébé écologique de Rêves de Libellule, vous pouvez d’ailleurs consultez cette vidéo présentant ses nombreux avantages ici : https://youtu.be/Lo8bV1B8ESw.

D’autres impératifs d’une chambre saine et naturelle pour un enfant

Température

Quel que soit le groupe d’âge, la sensation de chaleur ou de froid en dormant amène une personne à se réveiller avant d’avoir terminé son cycle de sommeil approprié. Fournir des températures entre 18 ° C et 20 ° C est essentiel dans une chambre pour enfant.

L’ajustement de la température de l’environnement intérieur peut être difficile. Dans la mesure du possible, la ventilation naturelle est la plus efficace. Mais il est également possible de recourir à la technologie : pour les saisons ou de zones chaudes, vous pouvez envisager l’utilisation de la climatisation ou des ventilateurs, tandis que dans le cas de saisons ou de zones froides, en plus de vous assurer que les ouvertures sont correctement scellées et que votre habitation soit correctement isolée, il peut être conseillé d’utiliser des radiateurs, même si des technologies plus avancées comme le chauffage par le sol sont plus performantes et moins énergivores.

L’obscurité et l’éclairage

Pendant la nuit, il est recommandé que la pièce soit aussi sombre que possible afin de ne pas nuire à la production de l’hormone du sommeil (mélatonine). Un bon allié à cet égard est le système de « black-out », avec des rideaux occultants pouvant bloquer 99% de la lumière passant par une fenêtre, créant des conditions de sommeil idéales et aidant à l’isolation par temps chaud ou frais.

En ce qui concerne l’éclairage artificiel , une bonne stratégie consiste à maintenir l’éclairage central, direct et atténué, de manière à ce que les niveaux d’éclairage soient réglables. Une autre bonne option consiste à inclure des points d’éclairage indirects. Il peut se présenter sous la forme de niches, de lampes ou créant un effet de ciel étoilé par exemple.

Silence et calme

Il est essentiel de s’assurer que l’environnement de sommeil est calme. Pour cela, l’isolation de la pièce doit être vérifiée afin de réduire les bruits extérieurs. Les matériaux textiles appliqués à l’environnement peuvent y contribuer en raison de leur capacité d’absorption acoustique. En plus des rideaux occultants, des fenêtres à double vitrage sont également recommandées.

Si vous concevez l’environnement à partir de rien, les murs et les cloisons doivent être conçus avec un traitement acoustique adéquat. L’une des options les plus traditionnelles est l’utilisation d’isolants thermo acoustiques tels que la laine de verre, la laine de roche, la mousse de polystyrène, la cellulose, le liège, entre autres options efficaces.

Couleurs douces

Le choix de la palette de couleurs doit être cohérent avec une atmosphère calme, nécessaire à un sommeil paisible. Par conséquent, une palette qui a une base neutre, avec des couleurs telles que le blanc, des nuances de gris, de beige ou de pastel, est très raisonnable. Cette logique doit également être répétée dans les revêtements et les matériaux du mobilier. Si vous souhaitez ou devez inclure des couleurs plus fortes, vous pouvez définir des points de couleur dans les éléments de décoration, les lampes, la literie ou d’autres objets.

Écrans et appareils électroniques

En règle générale, les écrans ne sont pas recommandés en raison de divers facteurs. L’OMS considère, par exemple, que les enfants de moins d’un an ne devraient pas avoir de contact avec des écrans tels que des tablettes ou des téléviseurs. Pour les enfants âgés de 2 ans, la recommandation est que l’enfant passe au maximum une heure de sa journée en contact avec des appareils électroniques. Ce temps augmente progressivement selon chaque tranche d’âge, cependant, à tout âge (y compris les adultes), le contact avec les écrans avant la période de sommeil n’est pas positif. En effet, la lumière bleue émise à travers les écrans a le pouvoir de bloquer la production de l’hormone du sommeil.

Pour tous ces aspects, il n’est pas conseillé d’inclure des appareils tels que des téléviseurs dans les chambres des jeunes enfants.

La flexibilité

Planifier une chambre pour l’arrivée d’un bébé nécessite un investissement important. Par conséquent, il est conseillé de penser à une distribution avec des meubles flexibles, qui soit efficace et sans danger pour les bébés, mais qui soit également utile dans les premières années de la vie de l’enfant, comme certains meubles évolutifs. Choisir un lit bas au lieu d’un lit d’enfant, ou concevoir un lit d’enfant qui peut plus tard être transformé en lit est tout à fait avantageux. Vous pouvez également profiter de l’espace interne du placard comme table à langer ou transformer l’espace à langer en une table réglable en hauteur, par exemple.

Une autre suggestion est de définir un «thème» ou un style neutre et intemporel pour la pièce, afin qu’il s’adapte au bébé, mais soit également cohérent avec ses premières années de vie.

Organisation

Un environnement bien organisé est naturellement plus paisible. Par conséquent, une atmosphère organisée et sereine influencera directement la qualité du sommeil des enfants. Pensez à concevoir des niches et des espaces de rangement pour que chaque élément ait sa place est essentiel.

Autres recommandations

  • Attention à la sécurité dans l’environnement
  • Il est recommandé de retirer tout ce qui pourrait causer des accidents, comme les câbles exposés. Les prises doivent être protégées, les tiroirs contenant des articles dangereux fermés et les articles en vrac retirés du sol. Si possible, des filets de sécurité peuvent être inclus sur toutes les fenêtres, et pas seulement sur les chambres.
  • Méfiez-vous des allergies
  • Les allergies et les problèmes respiratoires sont assez fréquents chez les jeunes enfants. Envisagez l’utilisation de tissus anti-allergiques et spécifiez des matériaux faciles à entretenir et à nettoyer.
  • Permettre l’autonomie
  • Il est recommandé d’organiser les jouets et les livres susceptibles d’intéresser les enfants à une hauteur accessible, afin qu’ils puissent les atteindre pour jouer puis les ranger.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone