Quand on peut allier amusement et respect de la nature, pourquoi s’en priver ?

C’est possible !

La préoccupation écologique est désormais dans tous les esprits. Le consensus scientifique alarme depuis longtemps de notre impact sur l’environnement. Peu à peu, les choses changent et la société s’adapte. Suivant ce mouvement, nombre d’activités et de jeux ont évolué pour s’adapter. Alors, quand on peut allier amusement et respect de la nature, pourquoi s’en priver ? Des grands classiques aux nouveautés, petit tour de quelques jeux qui sont aussi drôles que respectueux pour notre planète.

Les jeux en extérieur

Avant tout, quel meilleur terrain de jeu que la nature elle-même pour la respecter ? C’est le contact même avec la nature qui nous montre qu’elle est fragile et nécessite un soin de tous les instants. De ce point de vue, certaines via ferrata et autres parcours d’accrobranches sont une excellente initiation à une sensibilisation. Vous aurez en plus des sensations fortes, sans oublier les points de vue bien sûr. Réservé aux amateurs de hauteurs, ce genre d’activités est disponible toute l’année et un peu partout en France et en Europe. Si en plus de tous ces avantages, on ajoute la dimension sportive, il n’y a presque plus de raison pour ne pas découvrir notre région au travers de l’amusement.

Les-parcours5cab432f96565

Légende : Il est parfois difficile d’admirer le paysage en plein effort.

Les casse-tête en bois

Après l’effort, place à la réflexion. Il existe bon nombre de casse-tête en bois recyclés qui mettront votre cerveau en ébullition. Souvent assez esthétiques, ils se déclinent en sphère, en cube ou autre sculpture qu’il s’agit souvent de démonter. La première étape n’est souvent pas évidente, mais reste un jeu d’enfant en comparaison avec la seconde. Car, bien entendu, il vous faudra remonter l’objet. L’ergonomie est telle que le casse-tête prend souvent plusieurs formes. Une source d’amusement presque sans fin donc, mais attention à la perte de patience ! Une fois que vous serez un expert, vous pourrez même en fabriquer vous-même !

Le jeu de cartes

Le classique des classiques maintenant ! Qui ne possède pas un jeu de cartes chez lui ? Sans doute un des plus vieux jeux du monde. Il existe des cartes en carton et papier recyclé qui redonnent une vie aux déchets tout en étant très peu coûteuse. Imaginez-vous alors, autour d’une bonne table, chacun tentant de deviner les mains de poker de l’autre. La tension et l’amour du bluff peuvent aussi être au service de la planète !

Les jouets écologiques

Pour les enfants, l’offre existe aussi avec bon nombre de jouets en bois ou en matière recyclée. Que ce soit une poupée, un jeu de construction ou encore des figurines, plusieurs fabricants ont opté pour une production plus responsable et respectueuse des ressources. Apporter de la joie aux enfants tout en faisant un geste pour la planète, cela donne deux bonnes raisons d’opter pour ce type de jouets. Avec la levée des consciences, nul doute que vous trouverez une boutique près de chez vous.

Fabriquer soi-même des jeux !

Quoi de plus écologique que de récupérer nos propres affaires abandonnées, rameuter toute la famille dans le garage pour en faire un jeu. En plus d’amuser toute la famille avec, vous allez les amuser à la fabrication. Ainsi, de nombreux tutoriels existent sur Internet expliquant comment créer des classiques comme le jeu de l’oie ou des dominos. Mais on peut aller plus loin avec un plateau et des jetons de dames (des capsules métalliques en guise de jeton et une planche découpée pour plateau par exemple). En somme, seule votre imagination est la limite. À vos idées !

chess game

Légende : Avec de la patience et de la minutie, tout est possible !

Des jeux vidéo, vraiment ?

Terminons par un contre-pied, car si le jeu vidéo n’est pas à proprement parler un média écologique, il existe des jeux qui tentent de sensibiliser au sort de la planète en délivrant un message écologique ou du moins en usant de ce thème pour développer un propos. Que ce soit pour décrire un monde ravagé par les excès de l’homme comme Fallout 3 ou développer la connaissance des moyens de lutter contre la pollution comme dans les jeux développés par Ubisoft sous la collection « Planète Nature ».

Alors oui, ce ne sont pas des jeux écologiques en soi. Mais ils peuvent amener un public différent vers les sources d’amusements citées plus haut. Et plus encore, les deux ne sont pas du tout incompatibles !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.