Zoocide : tous du sang sur les mains ?

Matthieu Ricard crédit photo Néoplanète« Étendre notre bienveillance à l’ensemble des êtres sensibles. Dans l’intérêt des animaux, mais aussi des hommes« . C’est le message de Matthieu Ricard, moine bouddhiste vivant au Népal, qui publie un Plaidoyer pour les animaux chez Allary Editions après son best-seller Plaidoyer pour l’altruisme. En effet, nous aimons les bêtes alors pourquoi les tuer – souvent de manière irrespectueuse – pour les manger, en faire du trafic, ou les torturer pour des tests scientifiques ?

Ce docteur en génétique cellulaire, végétarien depuis plus de 40 ans, nous livre ses arguments afin que nous les considérions comme nos « concitoyens » à l’heure où les animaux ne sont plus considérés comme des « biens meubles » mais comme des « êtres doués de sensibilité ». 

 

60 milliards d’animaux terrestres et 1 000 milliards d’animaux marins sont tués chaque année pour notre consommation. Matthieu Ricard explique ce zoocide qui procède de la même bienveillance envers les Hommes. (04’20)

 Doit-on devenir végétarien pour sauver les animaux ? A écouter page 2 ! 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.