Zéro bonus en 2015 sauf pour les voitures électriques

Voiture_électrique_Peugeot_en_rechargement_-NiceLe bonus disparaîtra mi-2015 pour toutes les voitures sauf pour les électriques ou hybrides.

o   Ce bonus pourra atteindre 10.000 euros à certaines conditions.

o   Les voitures essence ou diesel seront désormais exclues du système de bonus, mais le malus sera maintenu (de 150 à 8000 euros) pour les plus émettrices en CO2.

o   Quant au super bonus pour véhicule électrique, il pourra atteindre 3700 euros et monter à 10.000 euros car il sera cumulable avec le bonus écologique (6.300 euros pour l’électrique et 4.000 euros pour l’hybride rechargeable).

o   Quant à l’hybride classique, désormais bien répandu, il ne touchera ‘que’ 1500 euros.

o   Mais attention, cette ‘prime’ de 3700 euros est soumise à deux conditions : mettre à la casse une voiture diesel de plus de 13 ans et résider dans une des zones urbaines luttant contre la pollution via un PPA, un Plan de protection de l’atmosphère.

o   Alors qu’il se vend 1,4 million de voitures neuves tous les ans en France, les ventes de voitures électriques restent extrêmement limitées et n’atteindront pas 10.000 immatriculations en 2014.

o   Il faudra aussi développer un vrai réseau de bornes de recharge : 16 000 devraient être disponibles à la fin de l’année et 16 000 autres sont attendues dans les quatre ans.

o   Au final, le gagnant est à Bercy, le budget affecté au bonus-malus diminuant de plus de 10%, selon la Fondation Nicolas Hulot.

o   Enfin, le plan destiné à favoriser la conception de voitures consommant moins de 2 litres aux 100 km, sera prolongé jusqu’en 2016 à hauteur de 600 millions d’euros tandis que 270 millions d’euros d’investissements seront disponibles dans le cadre d’un fonds Avenir Automobile.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.