Yves Rocher au Salon de l’Agriculture : de la plante à la peau

Que fait Yves Rocher au Salon de l’Agriculture ? Si la présence de cette marque peut d’abord surprendre dans un salon agricole, elle est tout à fait logique pour l’équipe présente. Explications.

La cosmétique, ce n’est pas juste du travail de laboratoire et de marketing : ça commence dans les champs ! C’est sur le domaine breton de la Gacilly, propriété d’Yves Rocher, qu’est produit un grand nombre des plantes utilisées dans les produits de la marque. Elise Rebut, responsable de la communication scientifique et de la biodiversité, nous explique : « Sur le Salon, nous avons voulu mettre en avant le côté agricole de la marque, son rapport à la terre. C’est pour cette raison que cette semaine, le métier de ‘botaniste-récoltant’ est à l’honneur. »

Les visiteurs du Salon peuvent ainsi reconstituer le chemin de la plante à la peau : bleuets, camomille et mauve exposés aux quatre coins du stand (on peut les toucher, les sentir…) leur permettent de comprendre le potentiel cosmétique de ces fleurs séchées. Ils peuvent aussi découvrir leur histoire et leurs propriétés, ainsi que le produit final. Des experts des champs et des laboratoires Yves Rocher, également présents, aident à appréhender les bienfaits de chaque plante pour mieux utiliser ses soins de beauté.

Et le bio dans tout ça ?

Yves Rocher s’est lancé dans l’aventure de l’agriculture biologique en 1997. Mais si le bio est favorisé, il n’est pas systématique. Elise Rebut prend soin de faire la différence entre agriculture biologique et cosmétiques biologiques. « Celles-ci répondent à un cahier de charges très différent de l’agriculture, et nous avons choisi de nous concentrer plutôt sur l’agriculture. » Elle explique que « si on doit faire un choix entre label bio et production locale, on favorise souvent le local. De toute façon, dans un endroit comme Madagascar, on trouve très peu de pesticides, même s’il n’y a aucun label bio officiel. » La marque propose néanmoins une gamme « Culture Bio », encore limitée.

Plantons pour la planète

Le stand Yves Rocher se trouve à la jonction entre l’aire des cosmétiques et l’aire des métiers de la forêt. En effet, l’un des principaux projets de la Fondation Yves Rocher a trait aux arbres. Dans le cadre de Rio+20, la marque a monté une vidéo plutôt drôle nous invitant à « rejoindre la tribu des planteurs », des hommes et des femmes mobilisés pour envoyer des arbres jusqu’à Rio. Cette vidéo fait écho à l’un des plus grands projets de la fondation Yves Rocher, « Plantons pour la Planète », qui se chiffre déjà en millions d’arbres plantés depuis le début de la campagne en 2007.

Pour ce projet, comme pour la production de certains de ses produits, Yves Rocher s’est associé à des ONG locales un peu partout dans le monde. « C’est par exemple le cas à Madagascar, où nous essayons de combiner développement durable et conservation », conclut Elise Rebut.

 

Pour les retrouver :

Paris Expo Porte de Versailles

Stand n° 2 D 46, Pavillon 2

Jusqu’au 4 mars.

 

© Photos: Eudoxie Jantet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone