WWF expose ses 50 ans de combat sur les Champs-Elysées

En voilà une belle initiative. Le réseau international du WWF fêtera son demi-siècle le long de la mythique avenue des Champs-Elysées du 10 au 25 septembre. Une exposition photographique pour rappeler en images son engagement pour la planète.

Trente-six panneaux reprendront les grands sujets soutenus par l’association depuis sa création en Suisse en 1961. Sa mission ? Protéger la faune, ses habitants et plus globalement la nature. Présente aux quatre coins du monde, l’organisation lutte en France contre le trafic d’espèces menacées avec le réseau TRAFFIC, protège dauphins et baleines de Méditerranée et a créé une réserve naturelle de 17000 hectares en Guyane, pour la protection des tortues luth.

 Pour magnifier cet anniversaire, quoi de mieux que de faire appel à une grande photographe telle que Micheline Pelletier. Après avoir réalisé de grands reportages autour du monde et suivi des personnalités hors du commun comme l’Abbé Pierre, Micheline Pelletier a accepté de réaliser, bénévolement, une série de portraits pour l’occasion. Parmi ses modèles, on retrouve des proches du WWF France tels que Yannick Noah , mais aussi d’autres personnalités comme Ellen Mac Arthur ou Jacques Perrin . « Travailler avec le WWF est une expérience enrichissante, confie la photographe. Ce sont des rencontres passionnantes, notamment avec Ellen Mac Arthur. Son idée de ville nouvelle m’a beaucoup intéressée. » Cette aventure a aussi permis à la reporter de retrouver des personnalités qu’elle a déjà suivies, comme Desmond Tutu lors de la réalisation d’une série photo sur les Prix Nobel de la Paix.

Sur les Champs-Elysées, les panneaux auront la forme de diptyques. D’un côté, la photo d’une personne engagée avec quelques lignes écrites de sa main. De l’autre, une image du WWF sur l’un des enjeux chers à l’association, accompagnée d’un texte. On retrouve ainsi la défense du tigre sauvage dont le nombre a presque diminué de moitié en dix ans, ou encore la lutte contre le braconnage dont les éléphants et les rhinocéros d’Afrique sont les premières victimes. « On voulait continuer à travailler sur ce côté artistique qui touche le grand public », explique Carole Balducci-Helfer, chargée de mission auprès du Directeur Général du WWF France.

 Avec cette exposition, le WWF s’est lancé deux objectifs. « D’abord, il s’agit de montrer au public ce qu’est l’association afin de faire connaître toutes ses actions, précise Carole Balducci-Helfer. Notre deuxième objectif est de continuer à sensibiliser sur les enjeux présents et à venir en alliant des portraits de personnalités à des thèmes naturalistes. » Concernant ses enjeux, Micheline Pelletier avoue que certains sujets l’ont rendue plus optimiste grâce ce partenariat : « J’ai rencontré un jeune homme en Guyane qui a inventé un filet sélectif afin de ne plus retrouver de dauphin lors de la pêche, par exemple. C’est très important de voir que ce jeune, par son métier, peut améliorer la sauvegarde de l’environnement. »

L’exposition « 50 ans d’engagement du WWF » se tiendra en accès libre entre le rond-point des Champs-Elysées et Champs-Elysées Clémenceau. Ainsi dans les allées de celle qu’on surnomme la plus belle avenue du monde, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les combats les plus emblématiques du WWF.


Photos: © MICHELINE PELLETIER et ©  / EDWIN GIESBERS / WWF

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.