Wikicells : Qui veut manger son emballage ?

Postcard_Front_Jelloware7

Aujourd’hui, nos emballages finissent à la poubelle. Mais un innovateur a décidé de nous les faire manger. Comment est-ce possible ?

Qui n’en a pas marre de ces emballages que personne n’arrive à ouvrir correctement ? De ces gâteaux qui sont conservés dans deux ou trois couches de plastique ? Pour lutter contre ce gaspillage, un dénommé David Edwards, professeur de génie biomédicale à Harvard, a eu l’idée géniale de créer les Wikicells : des emballages comestibles et biodégradables. Pour simplifier, ce franco-américain vise à envelopper les produits alimentaires, tels la glace, le yaourt, en imitant la nature et la manière dont elle enveloppe les fruits comme l’orange et bien d’autres encore.

Des enveloppes nutritives


On a l’impression de manger une couche molle, c’est ça qui est vraiment étonnant ! Mais ça ne veut pas forcément dire que c’est désagréable en bouche. Lorsque l’on déguste la glace au foie gras par exemple, qui plus est préparée par l’un des meilleurs maîtres glaciers de France, celle-ci est entourée d’une pellicule à la betterave et est donc mangeable. Pour quasiment chaque aliment proposé par ces Wikicells il existe deux couches de protection, l’une est comestible tandis que l’autre est biodégradable comme la coque d’une noix de coco. Et figurez-vous que ces enveloppes se veulent nutritives : il sera possible d’intégrer des vitamines et des minéraux.

Un premier bar de dégustation

©wikicellsAlors le concept Wikicells a été développé par la start-up WikiFoods, et un premier WikiBar vient de prendre place dans la capitale parisienne. L’établissement a tout de même été entièrement imaginé par Mathieu Lehanneur, un designer très prometteur mais aussi très futuriste. Il a ouvert le 19 juin dernier, dans le premier arrondissement  rue Bouloi, et ne propose pour le moment que des WikiPearlGlaces. Mais on pourra bientôt boire son cocktail pour ensuite manger le verre, ou alors dévorer un yaourt avec son pot !

Cette chronique « Environnement » a été diffusée jeudi 4 juillet 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Et-si-on-mangeait-nos-emballages

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.