Et si vous voyagiez à la vitesse du son ?!

hyperloop - copyright elon musk Un Américain se propose de nous faire voyager dans des tubes. L’Hyperloop serait capable de nous faire atteindre la vitesse de Mach1 soit 1224 km/h !

 

L-Hyperloop-ou-le-voyage-a-la-vitesse-du-son-

 

Version écrite de la chronique: collaboration, Nathalie Cayzac

Beaucoup plus rapide que l’avion, moins cher que la voiture, c’est le nouveau moyen de locomotion que propose Elon Musk, un pionnier de l’aérospatiale privée et des énergies propres. Le concept : deux tubes, un pour l’aller et un pour le retour, sont posés sur des pylônes, à 6 mètres de hauteur. A l’intérieur, des capsules de 1.30 mètre de diamètre accueilleraient 28 passagers. Montées sur des coussins d’air à haute pression, ces capsules seraient propulsées par des accélérateurs électromagnétiques. Recouvert de panneaux solaires le système serait auto-suffisant en énergie… plus vite, plus fort, moins énergivore, le must quoi !

From San Francisco to L.A…

Pour l’instant, cela reste une  idée mais lorsqu’il a présenté son projet qui permettrait de relier San Francisco à Los Angeles, soit 600 kms, en 35 minutes, Elon Musk était très confiant et prévoyait la mise en place d’un prototype d’ici 4 ans seulement. Un avis que ne contredit pas le très sérieux MIT (Massachussets Institute of Technology) par la voix de John Hansman, professeur d’aéronautique, dans Sciences et Avenir. « Ce que propose Musk semble raisonnable » dit-il. Un bémol : le coût de 4.2 milliards d’euros pour valider le concept, lui, semble sous-estimé… Alors, exit bientôt le train, la voiture, l’automobile, l’avion ? Et tous en  Hyperloop ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 11 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.