Les voitures du futur, c’est pour aujourd’hui !

Capture-d’écran-2013-03-27-à-16.06.19-e1365607870280Les voitures du futur  c’est déjà… demain. Les constructeurs n’ont pas le choix : un texte du Parlement européen visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre prendra effet en 2023

Les-voitures-du-futur-

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

Ce texte obligera les véhicules à n’émettre, à partir de 2023, que 95 gr de CO2 au km ; alors qu’aujourd’hui, les voitures françaises dépassent 124 gr et les allemandes 145 gr! Il va falloir accélérer nos efforts afin que dans dix ans, nos routes soient sillonnées de jolies automobiles propres, petites citadines thermiques ou électriques, modèles hybrides ou mieux encore, à hydrogène qui n’émettent que … de l’eau !

L’autre direction importante, c’est la sécurité !

Qui est déjà en place: les mini caméras embarquées de Volvo détectent la présence de piétons sur la chaussée ou de grands mammifères sur autoroute pour éviter des collisions. Le nouveau système de freinage de Bösch empêcherait 70% de ce type d’accidents. Quant au système Emergency Assist prévu dès 2015 chez Volkswagen, il pourra identifier si le conducteur est en urgence médicale, et prendra alors le contrôle du véhicule en freinant puis en s’arrêtant sur le bas-côté… Et puis dans 10 ans, les panneaux de signalisation seront repérés par des lasers et des caméras ; de multiples informations sur l’état de la route apparaîtront sur le pare-brise, et dans les embouteillages, on laissera la voiture prendre le contrôle comme une grande, freinage, embrayage, accélération… pendant que nous regarderons le paysage, relax!

Ce qui annonce la fameuse voiture sans pilote !

Elle arrive ! Google, Volvo, Mercedes sont tous en route pour ce projet. La France est en bonne position avec, le projet Renault Nissan soutenu par Arnaud Montebourg pour 2020 et surtout la NAVIA de la société Induct qui emmène 8 passagers sans conducteur, déjà vendue à des campus universitaires ou des sites hospitaliers. Et au CHU de Clermont-Ferrand, on teste une autre navette, conçue par l’institut Pascal et Ligier. Moins de chauffeurs, moins de chauffards ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 17 janvier 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.