Comment limiter la place de la voiture en ville ?

péageLes contraventions et le manque de place de stationnement n’auront pas raison des habitudes des automobilistes français ! Si la plupart des pays européens tentent de prendre de la distance avec les voitures en ville, la France semble plutôt à la traîne malgré des tentatives.

La pollution de l’air est responsable en France de près de 40.000 décès prématurés par an et Bruxelles a ouvert une procédure contre la France devant la Cour de justice européenne en raison de ses mauvais résultats dans la lutte contre la pollution aux particules fines, avec des dépassements des seuils limites d’exposition dans de nombreuses villes. 

Où en est le péage urbain ? 

  • Singapour (Chine): en 1975,  la ville-Etat de Singapour a mis en place le premier péage urbain. Depuis, la circulation automobile a baissé de près de 50%.
  • Oslo (Norvège) : pionnier en Europe ! La Norvège installe son premier péage en 1986 dans la ville de Bergen, en construit un autre en 1990 à Oslo, en 1991 à Trondheim, et un autre  en 2001 à Stavenger. Les sommes recueillies par ces barrières permettent de financer en partie les investissements en transport collectif, sans pour autant plomber le budget des Norvégiens (les nombreux forfaits disponibles rendent le coût du service supportable).
  • Londres (Grande-Bretagne) : en 2003, la capitale britannique devient la première grande ville à se doter d’un péage urbain afin de réguler la circulation. Le forfait est de 8£ à 10£ par jour, mais les Londoniens bénéficient d’une réduction de 90%, et les conducteurs handicapés de la gratuité du service.
  • Stockholm (Suède) : le péage à l’entrée de la ville remonte à 2006. Les automobilistes peuvent garer leurs voitures aux abords, dans les parkings prévus à cet effet, et prendre ensuite les transports en commun. Cette opération à succès (et soutenue par la population) s’étendra à la ville de Göteborg en janvier 2013.
  • Milan (Italie) : 5€, c’est le prix d’un ticket pour entrer dans Milan. Le but de la municipalité était de faire baisser de 20% à 30% la pollution. Dès l’instauration du péage, le trafic à chuté de 40% (alors qu’il avait augmentait de 10% avant le projet) ! A noter aussi : pour les voitures hybrides ou électriques, c’est gratuit ! A Rome, c’est le centre qui est interdit aux voitures.

Parallèlement, en France, peu de villes semblent prêtes à se jeter à l’eau de peur de froisser leur électorat. Comment faire bouger les choses ?

 

 En page suivante : d’autres solutions existent pour limiter les voitures en ville !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.