VIVAPOLIS : une marque pour exporter la ville durable à la française

phtran-fer-004-011_WebLa France va mettre sur le marché international son offre « France ville durable » sous le nom de « VIVAPOLIS » et avec un slogan : « Mieux vivre en ville ».

Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, présentera la marque Vivapolis « France ville durable » ce jeudi 26 septembre à Nantes dans le cadre d’Ecocity, le sommet mondial de la ville durable. Une offre qui met l’homme et la qualité de vie au cœur du projet, selon Michèle Pappalardo, coordinatrice de ce projet ambitieux qui fédère cinq ministères et tous les acteurs de la ville durable, publics et privés. Grande « experte en développement durable », Michèle Pappalardo a été présidente de l’ADEME et Commissaire générale au développement durable.

Les trois autres clés de la ville durable à la française – récemment présentée par Mme Pappalardo en Chine et au Maroc, et  bientôt en Turquie – sont la performance, la gouvernance, le tout débouchant sur une vision davantage que sur un concept. Pour qu’une ville soit performante, elle se doit d’être sobre et de maîtriser au mieux ses consommations en ressources naturelles (énergies, eau, sols etc.) tout en privilégiant une relation forte à la nature, dans le cadre d’une gouvernance forte et participative entre élus, experts et citoyens. Tout cela ne doit pas déboucher sur un modèle unique mais sur une vision qui réponde aux besoins. La capacité d’adaptation sera la clé de la réussite et de  l’attractivité économique de Vivapolis.

Michèle Pappalardo est venue à Rabat présenter l'offre française de ville durableSelon le ministère du Commerce extérieur « la priorité est de fédérer les acteurs – souvent trop dispersés – afin de proposer une démarche groupée pour partir à la conquête des marchés étrangers ». Un appel à projets a ainsi été lancé pour la réalisation d’un simulateur en 3D, sorte de maquette virtuelle référençant tout le savoir-faire français en la matière. Dans le secteur de la ville durable, comme le rappelle le ministère, la France possède des atouts importants dans toutes les filières – eau, air, déchets, mobilité, efficacité énergétique – et sur l’ensemble des métiers – de l’architecture à l’industrie, en passant par l’ingénierie et les services.

Un site internet « vitrine » du savoir-faire français accompagnera le lancement de la marque Vivapolis. Nicole Bricq explique qu’elle a fait du  « mieux vivre en ville  » une famille de produits et de services prioritaire à l’export. Les marchés du développement urbain sont en effet en forte croissance à l’international, avec un potentiel de progression estimé à 50 Md€ d’ici à 2017.

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.