Vigie Nature : venez observer la forêt et les oiseaux !

Le programme Vigie Nature a été fondé par le Muséum national d’Histoire naturelle en 1989. Consacré à ce qu’on appelle les « sciences participatives », il a commencé avec le Stoc (Suivi temporel des oiseaux communs) avant de se développer peu à peu. Aujourd’hui, deux nouveaux observatoires viennent s’ajouter à la liste de ses projets.

Mais qu’est-ce que les sciences participatives ? Il s’agit d’ouvrir les processus de recherche scientifique à tous, débutants ou non. Chacun peut participer à la démarche en suivant un protocole rigoureux : d’une pierre deux coups, on aide les chercheurs, tout en découvrant des enjeux tels que la biodiversité.

Vigie Nature se spécialise surtout dans le suivi de diverses espèces comme les papillons ou les plantes sauvages en ville : les participants sont encouragés à les observer, à noter ou à photographier ce qu’ils voient puis à communiquer le résultat aux scientifiques qui ne pourraient obtenir autant d’informations tous seuls. Ces données permettent ensuite à la communauté scientifique d’en apprendre plus sur les conséquences de phénomènes comme le changement climatique ou l’urbanisation.

Deux nouveaux observatoires

Deux nouveaux projets viennent de s’ajouter à ceux qui existaient déjà : « l’Observatoire des oiseaux de jardin », et « 50 000 observations pour la forêt ». Le premier nous apprend à reconnaître et à compter les oiseaux autour de chez nous. Le deuxième a pour but de mieux connaître la répartition des différentes espèces animales dans les forêts.

Résultat ? Une démarche ludique, citoyenne et méthodique qui permet à deux mondes de se rencontrer, et de s’entraider.

Pour en savoir plus

www.vigienature.mnhn.fr

www.oiseauxdesjardins.fr

www.biodiversite-foret.fr

 

© Photos: Fabrice Cahez-Christian Aussaguel-Joel Neuschwander-Gouhenant

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone