Ringards les vieux ? Pas du tout !

hip operation crew crédit youtubeEn voilà une bonne nouvelle : quand on est vieux, on n’est pas vieux !

Les-vieux-pas-si-vieux-

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Cela fait des années qu’on réhabilite les gens de 50 ou 60 ans qui pètent la forme et ne se sentent pas du tout ringards. D’abord, économiquement : ils seront 20 millions de Français de plus de 60 ans en 2030, 24 millions en 2060, ils représentent donc un marché important, que l’on appelle la  » Silver économie  » en référence aux cheveux blancs et comme ils sont censés travailler jusqu’à 62 ans et plus, certains experts européens estiment ce marché à 420 milliards d’euros. Conséquence : en France, il pourrait être à l’origine de 300 000 nouveaux emplois d’ici à 2020 ; alors dans une société obsédée par le jeunisme mais dont la population vit de plus en plus longtemps, va falloir arrêter de les traiter de vieux !

Avec les progrès médicaux et l’évolution de la société, ils se sentent très bien dans leurs corps !

Balsamik, une marque de vêtements féminins a d’ailleurs fait une enquête explicite : 92 % des femmes de 45 à 60 ans se sentent jeunes dans leur tête et 65 % considèrent qu’elles paraissent moins que leur âge. Un livre vient d’ailleurs de sortir sur le sujet aux éditions Balland. « Arrêtez de nous prendre pour des vieux ! » de Muriel Boulmier qui enterre avec humour les idées reçues. Non, les vieux ne sont pas forcément des nantis, non on n’est jamais trop vieux pour aimer, oui on peut passer des nuits à danser même à 65 ans ! La preuve : Courrier International nous fait swinguer avec un groupe de rap de Nouvelle-Zélande: Hip Operation Crew, dont les membres ont entre 70 et 96 ans. Et récemment à Las Vegas, ils ont mis le feu ! Rien qu’en les voyant, j’ai pris un coup de vieux…

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 26 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.