La vie d’une brique alimentaire

L’emballage de nos jus de fruits, notre carton de lait ou de nos boissons au chocolat… La moitié de notre frigo est composé de briques alimentaires. Découvrez la vie trépidante d’une brique recyclable.

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/06/La-vie-d-une-brique-alimentaire-124233743.mp3|titles=La-vie-d-une-brique-alimentaire]

©TetraPakPour conditionner les aliments ou les boissons de manière responsable, utiliser majoritairement du carton une bonne solution. Le plastique est un matériau polluant. Le carton, lui, se trouve naturellement dans nos forêts. L’écologie est rarement le souci principal des entreprises agroalimentaires mais heureusement certaines en font leur cheval de bataille. Et c’est le cas de Tetra Pak qui fait particulièrement attention à la traçabilité de ses emballages. Pour faire simple, de la forêt jusqu’à son recyclage, la brique est sous haute surveillance.

 

 

C’est quoi au juste une brique écologique ?

IMG_2355

Dès le début, tout est naturel. 90% du carton des emballages de Tetra Pak en France est certifié FSC. La marque utilise majoritairement du bois issu de forêts responsables. Le label FSC France, qui existe depuis 2006, garanti des forêts durables, écologiques, équitables mais aussi viables économiquement.

IMG_2345Une fois consommés, ils deviennent quoi nos emballages ? 

Une brique Tetra Pak c’est à peu près 73% de carton, 23% de polyéthylène et de l’aluminium. Tout est recyclable il suffit simplement de mettre le jus d’orange vide dans la bonne poubelle. Il y a deux centres de tri de briques alimentaire en France.

 

IMG_2388Une fois réceptionnés, les emballages sont compactés et envoyés pour la dernière étape chez un recycleur papier. Et vous seriez surpris de tout ce que l’on peut faire avec de vieilles briques de lait! La société vosgienne Lucart par exemple, en fait des mouchoirs, du papier toilette ou de l’essuie-tout, qu’on retrouve dans nos supermarchés. Mais pour que les arbres passent de brique de jus à papier toilette, c’est un travail d’équipe. Et nous, citoyens, on en fait partie.

IMG_2399

 

Le meilleur moyen d’aider ? Consommer des produits certifiés FSC en faisant attention au logo sur l’emballage. Et surtout, avoir le « reflex poubelle jaune » dès que vous tenez une brique de carton dans vos mains.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.