Pas de cocu chez les cigognes

« Loin des yeux, loin du cœur », dit-on, mais les cigognes ne l’entendent pas de cette oreille. Un bel exemple de l’amour inconditionnel de ces créatures est celui de Klepetan et Malena (en vidéo, ci-dessous), un couple de cigognes blanches qui depuis 13 ans fascine les habitants d’un village de l’est de la Croatie.

Capture d’écran 2015-04-21 à 10.53.07

Il y a 20 ans, la balle d’un chasseur brisait l’aile de Malena, l’empêchant de voler pour le restant de ses jours. Soignée et adoptée par l’ancien gardien de l’école du village de Brodski Varos, Malena rencontra 7 ans plus son compagnon Klepetan, et les deux devinrent alors les mascottes locales.

Depuis ce jour, Klepetan, qui continue à migrer au fil des saisons, parcourt tous les ans les milliers de kilomètres qui le séparent de sa bien-aimée lorsque le printemps arrive. Cette année, il est même arrivé une semaine en avance : il doit en effet apprendre aux nombreux petits du couples à voler.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Eddy Delcher

Après un séjour de sept ans en Angleterre et en Afrique du Sud au cours duquel il obtient un diplôme en journalisme, Eddy revient en France afin de poursuivre ses études. En 2014, il rejoint l'équipe de Néoplanète et contribue régulièrement au CNRS International Magazine ainsi qu'au journal du CNRS depuis 2012.