Les requins de la colère

Saviez-vous que les requins vont devenir une source importante de protéines marines dans les années à venir ? Que 45 tonnes de squales sont pêchés en 4 jours pour les ports de pêche de Galice ? Que votre boîte de thon entraîne la mort d’au moins un requin ? Des Bahamas au Costa Rica en passant par l’Indonésie, Jérôme Delafosse est parti à la rencontre de ces animaux victimes du délit de sale gueule pour comprendre les dangers qu’ils représentent véritablement pour l’homme. Il nous montre aussi dans son documentaire « Les requins de la colère », diffusé ce soir à 20h55 sur Canal+, comment nous, consommateurs occidentaux, participons sans le savoir  au massacre de ces requins indispensables à l’équilibre de la planète.

White_shark-wikipedia

« À travers ce film j’ai voulu contribuer à la réhabilitation des requins, en partant à leur rencontre et en tentant de comprendre cette ambivalente relation entre l’homme et le requin, faite à la fois de peur et de fascination. J’ai voulu montrer, en naviguant dans les eaux troubles de la pêche industrielle, comment en consommant de simples conserves de thon ou des sushi nous participons sans le savoir à un massacre à grande échelle.

J’ai proposé ce format mi-exploration, mi-investigation dans le but d’informer tout en éveillant les consciences. Mais la vraie force du film tient aux qualités de ses intervenants, des hommes et des femmes qui consacrent leur vie à lutter contre une pêche industrielle destructrice et pour laquelle les ressources naturelles, les animaux marins, ne sont que des biens de consommation », explique Jérôme Delafosse.

En effet, son enquête est ponctuée de rencontres de personnalités qui ont consacré leur vie à la sauvegarde des requins, comme Erich Ritter, victime d’une attaque de requin et devenu spécialiste de l’interaction homme-requin ; Romain Chabrol, journaliste d’investigation ; Claire Nouvian, fondatrice de l’ONG Bloom ; ou encore Yann Perras, attaqué par un requin puis amputé d’une jambe, aujourd’hui engagé en faveur de leur sauvegarde, qui tentera de vaincre ses démons en plongeant au milieu d’une quarantaine de requins pour démontrer que la réconciliation homme-requin est possible.

Regardez-vite la bande-annonce : 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.