L’éco-buzz de la semaine : Rachida Dati s’emmêle les pinceaux sur l’objectif de Copenhague …

Le buzz cette semaine est crée par Rachida Dati…

Interview et textes par Durable.com

Selon Rachida Dati, ancien Garde des Sceaux, la priorité de Copenhague est de « diminuer de 2 degrés » la température de la terre. Objectif ambitieux, mais très loin des débats actuels. Il est en effet question de limiter l’augmentation de la température de la Terre à 2 degrés maximum, pas de la faire baisser.

Rachida Dati intervenait en qualité de grand témoin vendredi 27 novembre à l’occasion des Ateliers de la Terre à Deauville. A la suite de son intervention devant les participants à la Global Conference de Deauville, Madame Dati répond aux questions d’un journaliste sur le rôle du Parlement Européen dans les négociations climatiques et la Conférence de Copenhague.

« S’il y avait une mesure très importante à prendre en priorité dans le cadre du sommet de Copenhague, ce serait laquelle ? » interroge le journaliste. Réponse de Madame Dati : « l’objectif est de faire diminuer de 2 degrés la température au niveau du monde ».

Ci-dessous, le lien vers la vidéo de Rachida Dati répondant au journaliste sur les objectifs de la conférence de Copenhague.

Lapsus ou méconnaissance du sujet ?

En septembre dernier déjà, Nicolas Sarkozy en direct sur France 2 et TF1 mélangeait réchauffement climatique et trou dans la couche d’ozone…

Les dernières déclarations de Rachida Dati montrent une nouvelle fois la difficulté de s’exprimer sur un sujet essentiellement scientifique mais crucial en matière de politique environnementale. Cette erreur pose également la question de la légitimité des élus à s’exprimer sur un sujet dont ils ne sont pas experts.

Dans le contexte du Sommet de Copenhague, déclarations, effets d’annonce, et prises de positions se multiplient. Il en va de la crédibilité des délégations françaises et européennes…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone