Reforestation :

Le touchant combat de deux amis handicapés

« Le corps a ses limites, mais l’esprit n’en connaît aucunes. » Voilà comment les deux amis Jia Wenqi et Jia Haixia résument leur style de vie. L’un a perdu ses deux bras, l’autre est atteint de cécité ; pourtant, ils ont décidé de replanter des arbres en voyant leur environnement se dégrader à cause de la poussière des carrières industrielles chinoises.

Chine

« Tu seras mes bras, je serai tes yeux » : après que Haixia, né borgne, a perdu son autre oeil dans un accident industriel, Wenqi le convainc qu’ensemble, ils peuvent tout faire. Une entraide qui prend une toute autre tournure quand ils commencent à observer l’appauvrissement de la faune et de la flore autour d’eux. Les oiseaux qui disparaissent, les arbres qui meurent… Tout est dû aux poussières portées par le vent qui proviennent des carrière où Haixia travaillait. Sans aide extérieure et sans argent, effort après effort, ils replantent plus de 10 000 arbres pour inverser le cours des choses et lutter contre la pollution qui gangrène leur village. Et ils ne comptent pas s’arrêter de sitôt. Haixia a promis de « poursuivre son travail jusqu’à son dernier souffle ».

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marion Lefevre

Etudiante en sciences politiques et désirant faire du journalisme son métier. Jusqu'ici assez peu informée en terme d'écologie, c'est au contact de quelques amis vegan et végétariens que j'ai commencé à m'intéresser aux problématiques environnementales. J'étudierai l'année prochaine au sein d'une université montréalaise, où j'espère bien pouvoir en apprendre davantage sur l'écologie sauce québécoise !