Innovation :

L’assiette connectée, nouvelle arme contre l’obésité

Une assiette qui vous gronde quand vous mangez de trop, ça vous tente ? La Smartplate est une assiette intelligente et connectée qui a la particularité d’analyser tout ce que nous ingurgitons. A l’heure où l’OMS rappelle que l’obésité est une véritable épidémie, cette assiette pourrait-elle aider les personnes malades à consommer mieux et plus équilibré ?

© SmartPlate
© SmartPlate

Tous les étés, c’est la même chose ! Les régimes pullulent les magazines et les stars se montrent sous leur meilleur jour dans des pièces ultra sexy… La folie de la minceur nous amène à enchaîner les régimes sans queue ni tête. Mais d’autres solutions moins drastiques et plus pragmatiques commencent à fleurir : nous connaissions déjà la fourchette vibrante pour nous encourager à manger moins vite, il y a maintenant l’assiette qui se fâche si notre alimentation n’est pas assez équilibrée ! Une innovation qui semble donc être en harmonie avec nos besoins naturels.

3 caméras pour reconnaître les aliments

La SmartPlate se présente sous la forme d’une assiette constituée de 3 compartiments. Des capteurs vidéo et de poids y sont présents pour analyser chacun des aliments. Cela se fait grâce à des algorithmes et des bases de données auxquels est connectée l’assiette par wifi ou bluetooth.

Une application vous remonte les bretelles si vous abusez

Une application gratuite sur votre smartphone permet ensuite de retrouver toutes les informations. Calories, protéines, lipides, glucides… vous connaitrez exactement tout ce que contient votre assiette. Mais ce n’est pas tout ! Si vous dépassez les apports caloriques conseillés ou que vous mangez trop vite, une alerte vous est envoyée et vous conseille d’enlever un peu de tel ou tel aliment. Les données sont également stockées ce qui vous permet de tenir un journal de bord au quotidien.

c

L’assiette peut faire la différence entre des pâtes blanches et des pâtes au blé complet

Selon son fondateur Anthony Ortiz, la SmartPlate serait précise à 99%. Elle est aussi utile aux personnes désirant maigrir qu’aux sportifs, qui peuvent la combiner à d’autres applications. Sa commercialisation n’est pas prévue avant l’été 2016. En attendant, il faudra donc compter sur son bon sens et utiliser la vieille balance au fond du tiroir pour garder la forme !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !