« Il était une forêt » : Un conte qui révèle nos racines

« La Marche de l’Empereur », « Le Renard et l’enfant » : deux films bouleversants qui ont assis la notoriété de Luc Jacquet dans le monde entier. Aujourd’hui, il présente son nouveau documentaire : « Il était une forêt », un voyage luxuriant et grandiose au cœur des arbres et à travers les âges. A découvrir dès le 13 novembre au cinéma.

« Il était une forêt ». Le titre semble annoncer un rêve et c’est le cas. Pour son nouveau film, Luc Jacquet nous emmène dans une traversée onirique. Tout commence au cœur d’une forêt primaire tropicale, qui nous fait revivre 7 siècles d’évolution végétale. Au grès de ce parcours initiatique les arbres se personnifient: les forêts voyagent, les arbres sont garants du temps qui passe et la végétation permet la vie. Plus qu’un simple film, Luc Jaquet mène une vraie campagne de sensibilisation pour la protection de ces sanctuaires. A l’instar de ces précédentes œuvres, Luc Jacquet veut éveiller les esprits par la découverte et sensibiliser par l’émotion et l’intimité. C’est donc tout naturellement que les anciens sponsors ont soutenu le projet : The Walt Disney Compagny France, Bonne Pioche, et l’association Wild-Touch fondé par le réalisateur. Un casting de production prestigieux qui s’en ressent dans la qualité de la photographie. Une magnifique épopée qui ne se cantonne pas au simple stade de la découverte et nous rappelle que les forêts sont indispensables à la survie de notre planète.

L’équipe de tournage s’est réellement engagée

Aucun déchet n’a été laissé sur place. Les produits toxiques ont été ramenés en France. Les ordures du quotidien ont été triées et les résidus organiques ont été traités hors des réserves. Pour éviter le gaspillage de l’eau, chaque membre avait sa bouteille personnelle. Des douches solaires ont également permis de limiter cette dépense. Des toilettes sèches ont été installées près des camps et des savons et shampoing biodégradables ont été fournis. Le matériel de cuisine a été acheté sur place et redistribué à la population. Enfin, la nourriture locale a été privilégié.

Un voyage au plus proches de la forêt, à faire à partir du 13 novembre.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.