Cinéma : palme verte et carton rouge

Chroniques au couronnement paradoxal. « Severn » de Jean-Paul Jaud qui défend la terre, mais se prend une volée d’orties piquantes tandis que « La Famille Jones », de Derrick Borte, brûlot indéwoodien à propos de la consommation en excès bénéficie de la pluie veloutée de pétales de roses.

Severn de Jean-Paul Jaud – sortie le 10 novembre 2010

Palmes Vertes -Severn PAD

La Famille Jones de Derrick Borte – sortie le 17 novembre 2010

Palmes Vertes – la Famille Jones – PAD

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

"Polyglotte et multimédia, curieuse de tout, avare de rien, en chapeau sur son vélo ou en lunettes en salles obscures, Monique Neubourg aime le cinéma, les livres, les parfums, les jardins, les séries américaines, les relations humaines, l'air du temps et le bruit de l'eau. Elle fait même ses shampoings bio elle-même !