Amour inter-espèces :

Ce manchot parcourt chaque année plus de 6000 km pour revoir son sauveur

Incroyable mais vrai ! Le manchot que vous voyez sur ces images n’est en aucun cas un manchot de compagnie capturé ou maintenu en captivité. Il revient chaque année de sa propre initiative, saluer et passer un peu de temps avec l’homme qui lui a sauvé la vie

2En 2011, Joao Pereira de Souza, un maçon Brésilien à la retraite, extrait un manchot du mazout qui le maintient prisonnier. Il le baptise « Dindim », le soigne, le nourrit et prend soin de lui comme son fils pendant presque un an. Une fois complètement rétabli, l’homme laisse l’animal libre de retourner là d’où il vient, loin d’imaginer la suite des évènements. Plus d’un an après Dindim revient à l’endroit même où le maçon l’avait recueilli dans l’espoir de retrouver son sauveur. C’est un succès. 

Depuis ce jour, Dindim le manchot revient régulièrement sur cette plage du Brésil afin de passer un moment avec Joao, le seul être humain qu’il laisse l’approcher et le toucher. Cette année, il est déjà revenu 5 fois et selon des experts, il parcourrait entre 6000 et 8000 km à chaque fois !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Léo Arguillère

Journaliste Multimédia et occasionnellement musicien et acrobate urbain. Proche de la nature tel un hippie sauvage, et déjà concerné par les questions de bien-être et de santé, c’est après avoir vu le film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent que Léo s’est engagé dans l’écologie. Ce documentaire l’a convaincu que le combat n’était pas vain, qu’il y avait encore de l’espoir et qu’il fallait se battre pour montrer au monde les solutions qui existent.