La viande in vitro arrive dans nos assiettes

article_viandeÉtrange nouvelle : bientôt nous mangerons de la viande artificielle ! Et le plus vite ne serait-il pas le mieux ?

Du-baeuf-artificiel-bientot-dans-nos-assiettes-

 

 

Version écrite de la chronique

Aux Pays-Bas, on a mis au point le premier steak conçu en laboratoire à partir de cellules souches de vache. Ce prototype a coûté 300 000 euros et a nécessité 6 ans de recherche. Mark Post est le père de cette viande en éprouvette. Mais d’autres veillent au grain de ce marché juteux et on en apprendra plus ce soir en regardant le documentaire « la viande in vitro, bientôt dans nos assiettes» à 20h50 sur Arte.

Pardon de refroidir votre enthousiasme, mais ça coupe plutôt l’appétit !

Les spécialistes disent que c’est très psychologique mais que cette viande ressemblera tellement à celle que nous connaissons avec le même goût, la même consistance que nous ne nous en rendrons même plus compte en mangeant notre steak sauce poivre vert.

Et c’est une bonne nouvelle ?

C’est même carrément une révolution car la viande artificielle est la solution à de nombreux problèmes : la faim dans le monde (car cela permettra de fabriquer une viande beaucoup moins chère) ; les problèmes cardio-vasculaires et d’obésité dus à l’excès de protéines animales puisque cette viande ne sera pas grasse comme l’actuelle ; la déforestation due en grande partie à l’industrie de la viande qui utilise des milliers d’hectares, et dépense des fortunes en eau et en énergie.

Enfin, last, but not least, c’est la fin du scandale de la souffrance animale, des stabulations monstrueuses et des abattoirs. Or il faut trouver en urgence une alternative car les humains consomment chaque année 300 millions de tonnes de viande. Dans 50 ans ils en mangeront le double, or la planète n’est pas assez grande pour assouvir l’appétit carnivore des hommes. Bref, c’est une très bonne nouvelle même s’il faudra du temps à certains pour l’admettre qui vont bien sûr vouloir défendre leur bout de steak!

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 8 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.