Des vélos à hydrogène

VeloHydrogèneVélos à hydrogène, vélos électriques… Ces nouveaux moyens de transport investissent peu à peu les villes.

Mouve Radio web

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

L’image du facteur arpentant les rues sur son vélo est vieille comme le monde, pourtant elle a pris un sacré coup de jeune cette année

La Poste teste en ce moment des vélos qui fonctionnent à l’hydrogène. Dotés de piles à combustible, ces vélos fabriqués par Alter Bike sont alimentés par des petites capsules d’hydrogène recyclables mises au point par l’entreprise française Pragma Industries. On gagne en propreté et en rapidité, puisqu’il n’y a pas plus besoin de recharger la batterie, ainsi qu’en autonomie, puisque ces capsules peuvent être remplacées en cours de route. Fini le coup de la panne, donc !

Et du côté des vélos électriques ? Car on en voit de plus en plus !

C’est en effet la grande tendance. Et certains vélos électriques se rechargent tous seuls, on en parle depuis longtemps mais enfin, la technique semble au point et des vélos se rechargent de façon efficace grâce au pédalage. Comme le Bike+ de la marque ZeHus : lorsque le cycliste accélère ou qu’il pédale dans une montée, l’algorithme du moteur électrique ordonne aux batteries de l’aider. En revanche, sur le plat et en descente, le pédalage devient un tout petit peu plus difficile (on ne s’en aperçoit même pas), ce qui permet de produire un peu d’énergie supplémentaire pour recharger la batterie.

Malin ! Cela permet de recharger nos batteries à nous, à condition de rouler tranquille, ce qui n’est pas toujours évident en ville !
Justement pour que ce soit moins dangereux, les architectes britanniques de Foster & Partners ont imaginé un réseau de pistes cyclables à Londres, suspendues à plus de 10 mètres au-dessus du sol pour désengorger la circulation et pouvoir pédaler le nez au vent sans avoir à surfer entre les bus et les voitures. Alors, à quand des voies cyclables aériennes dans Paris ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 23 juin 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.