Les bonnes raisons pour se mettre en selle

Vélib crédit phovoirEt si on faisait  un petit tour à vélo pour combler le trou de la Secu ? 

BN 31 03

Version écrite de la chronique

Parce que c’est bon pour la santé, et pour l’environnement, comme on le sait. Par contre, on imagine moins que la pratique du vélo peut réduire le risque de mort prématurée de 28%, selon une étude du Ministère de l’Ecologie, et les dépenses de santé économisées grâce au vélo sont d’ailleurs évaluées à 5 milliards d’euros chaque année. Autant dire que si tout le monde s’y mettait, le trou de la Sécu serait vite rebouché !

Le vélo est parfois plus efficace que la voiture

Sur des distances courtes, le vélo a plusieurs avantages : il est bien plus économique, il permet d’emprunter des chemins non-accessibles aux voitures, et est aussi moins dangereux que les scooters, par exemple. Mais le plus gros avantage est que le vélo est nettement plus propre que les voitures. Après tout, quel plaisir que de pédaler dans l’air frais du printemps ! Ce qui n’a malheureusement pas été le cas récemment.

Une autre raison qui va sûrement en « motiver » plus d’un

On sera bientôt payé, ou plutôt remboursé pour venir au travail en vélo ! Cette mesure, dévoilée par le Ministère des Transports au début du mois, prévoit en effet une indemnité de 25 centimes par kilomètre. Ça ne parait peut-être pas énorme comme ça, mais des mesures similaires implémentées dans d’autres pays européens comme le Danemark et les Pays-Bas connaissent un succès fou, au point que leurs habitants parcourent en moyenne entre 800 et 1000 km à vélo chaque année, contre seulement 87 pour les Français. Bref, que ce soit pour votre santé, ou celle de votre porte-monnaie, voilà plein de bonnes raisons pour vous mettre en selle !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 31 mars 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.