Une « université » pour les Makers

caricature Christophe BesseC’est une première en France : les « Makers » (*), qui ne sont plus seulement des ‘bidouilleurs connectés’, viennent de lancer leur  « Université des Makers » qui sera installée dans l’espace collaboratif et solidaire « ICI Montreuil » dans la ville de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

L’idée de créer un tel lieu de formation répond à un double constat : celui d’un besoin en accompagnement doublé d’un vide en termes de formation, comme l’explique Nicolas Bard, co-fondateur d’ICI Montreuil. « Contrairement à d’autres lieux 100% numériques, ICI Montreuil est décloisonné, ajoute-t-il. Les 56 savoir-faire représentés se répartissent de façon équilibrée entre savoir-faire numériques, artisanaux et artistiques. Cette approche permet à chacun de trouver au sein-même de notre communauté l’ensemble des ressources nécessaires pour mener à bien son projet. »

Un programme de 60 formations, stages, cours et ateliers a été conçu autour des métiers du numérique, de l’artisanat et de l’artistique avec un credo : innover, apprendre et transmettre par le « faire ». Dispensées par une communauté de 165 ‘entrepreneurs de la création’, ces formations sont destinées aux entreprises, aux entrepreneurs ou aux particuliers qui souhaitent développer « une activité nécessitant un savoir-faire artistique, artisanal ou numérique dans un environnement innovant et créatif ». Les formations sont classées en 4 catégories : business des entreprises créatives, techniques artisanales, artistiques & technologiques, formations aux nouveaux métiers de la fabrication numérique, ateliers de créativité.

Enfin, l’université des Makers doit permettre de renforcer les passerelles avec les universités et grandes écoles pour proposer des formations longues et diplômantes aux métiers de demain.

ICI Montreuil a ouvert début 2013 dans une ancienne usine de matériel électrique sur 1700 m2, fédérant une communauté de 165 artistes, artisans, entrepreneurs et startups créatives de l’Est parisien.

(*) Apparu en 2012 en France, le mouvement des Makers combine start-up innovantes, bricoleurs, bidouilleurs et entrepreneurs créatifs. Le Maker s’appuie sur les ressources de la technologie numérique pour concevoir des objets alliant design et utilité.

Lire aussi sur  Néoplanète : Les Makers veulent refaire le monde 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.