Une victoire pour les tigres !

Bonne nouvelle pour les félins ! Une opération internationale a permis d´arrêter 25 personnes suspectées de participer au trafic de tigres.

L´opération a été coordonnée par le Programme sur la Criminalité Environnementale d´Interpol, depuis le siège à Lyon, et elle a impliqué les agences de contrôle de six pays asiatiques. L’intervention policière a permis de saisir plus de 50 kilos d´os de tigres comprenant des squelettes et des crânes. Et de couper court à des routes clés du trafic.

 

« Les agences nationales qui ont participé à cette opération internationale sous l´égide d´Interpol ont montré aux criminels peu scrupuleux qui prennent pour cible des espèces menacées que les moyens seront mis en place pour combattre leurs activités illégales », a indiqué David Higgins, directeur du département Crime Environnemental d´Interpol, à l´IFAW.

Actuellement, il reste environ 3000 tigres sauvages dans tout le monde. Ce nombre est de plus en plus réduit à cause du trafic de leur peau et de leurs os. Mais aussi de la perte de leur habitat.

La « persécution » contre nos amis à rayures

En mars, la presse chinoise a accusé le zoo de Shenyang d´utiliser les os des tigres pour faire des liqueurs médicinales. Mais aussi de les faire mourir de faim ! Ce type de boisson, le « hu gu jiu », est très appréciée depuis des siècles, mais elle est illégale actuellement. Une bouteille peut coûter jusqu´à 3 000 € sur le marché noir ! 50 tigres sont morts au zoo depuis 2000 et les circonstances n´ont jamais été très claires.

Plus récemment, la WWF a rendu public des vidéos de caméras cachées qui montrent un bulldozer en train de détruire l´habitat des tigres à Sumatra pour construire une plantation illégale d´huile de palme ! Intolérable !

 

En fait, cet endroit, la forêt Bukit Batabuh, a été déclarée espace protégé en 1994 selon les lois indonésiennes d´usage du sol qui empêchent son exploitation. Depuis 2009, le WWF a installé des caméras sur la zone pour étudier les habitats des tigres et les menaces qui pèsent sur eux. Actuellement, en Indonésie, il ne reste que 400 tigres selon le WWF.

À la rescousse des tigres !

Début octobre, le Fonds International pour la Protection des Animaux (IFAW) a organisé, comme tous les ans, une semaine d´action pour les animaux. L´objectif ? Former les futurs leaders de la protection des animaux et leur donner des outils appropriés. Dans la cadre de l´année du Tigre dans le calendrier lunaire chinois et avec l´Année Internationale de la Jeunesse de l´ONU, le thème choisi en 2010 a été, évidemment, le tigre. Cinq millions d´enfants de 15 pays différents ont participé à cette semaine pédagogique. L´IFAW a initié une campagne intitulée « Rugis ! pour les tigres » pour porter la parole des enfants au Sommet International du tigre qui se tiendra à Saint-Pétersbourg en Russie en novembre.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone