Une jonquille pour Curie

©blog.febvay.comDu 19 au 24 mars, l’Institut Curie organise une semaine de mobilisation solidaire contre le cancer à l’effigie de la jonquille. L’idée : faire fleurir l’espoir contre le cancer.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/03/Mobilisation-contre-le-cancer-124118973.mp3|titles=Mobilisation-contre-le-cancer]

A travers l’événement qui se déroule dans toute la France, l’Institut Curie, ensemble hospitalier spécialiste de la cancérologie, entend sensibiliser et mobiliser le grand public sur la recherche pour le cancer. Au programme : de nombreuses animations pour les petits, les grands, les sportifs et les moins sportifs, afin de collecter des fonds qui serviront à financer cette recherche.

Des progrès incontestables

Depuis le début de l’opération en 2004, l’opération Une Jonquille pour Curie  a ainsi permis de collecter 720 000 euros pour les programmes de l’Institut Curie. Aujourd’hui en France, on guérit un cancer sur deux et la mortalité due à cette maladie a diminué de 40% chez les hommes et de 20% chez les femmes en 10 ans. Des résultats dus à des progrès importants en terme de prévention, de dépistage et grâce aux avancées thérapeutiques. Mais la recherche pour le cancer coûte cher. Cette opération est donc très utile et a permis l’année dernière de récolter 170 000 euros pour développer la médecine personnalisée en cancérologie. En 2006, les 90 000 euros réunis ont servi à acheter un microscope confocal de dernière génération pour observer les cellules en 3D.

Quel lien avec la jonquille ?©inteflora.fr

Cette fleur est devenue un symbole de la lutte contre le cancer depuis qu’ en 1957, à Montréal, un donateur anonyme a offert  5 000 jonquilles à une bénévole de la société canadienne du cancer. Du coup, ne sachant pas trop qu’en faire, les bénévoles ont eu l’idée de demander aux restaurateurs et hôteliers de proposer à leurs clients d’acheter ces jonquilles. Ils ont obtenu près de 1 200 dollars. L’opération a pris de l’ampleur d’année en année et  en 1961 s’est créée  la Journée de la jonquille. De plus, elle est l’une des premières fleurs à fleurir dès le mois de mars et doit ainsi faire face aux dernières rigueurs climatiques. Sa force et ses couleurs chatoyantes en font une fleur porteuse d’espoir.

Infos pratiques : Place du Palais Royal à Paris, un mur végétal, symbolise l’espoir et chacun d’entre nous peut aller le compléter en plantant des jonquilles vendues sur place.

Tous les autres événements  en France sont sur le site www.unejonquillepourcurie.fr . 

Cette chronique « Bonne Nouvelle» a été diffusée le lundi 18 mars 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.