Une grande télé, super ! Mais combien ça consomme ?

La consommation électrique devient un argument de vente auprès des consommateurs de plus en plus sensibles à l’écologie.

L’institut GfK Marketing Services a réalisé une étude dans cinq pays européens sur l’importance de la consommation énergétique des téléviseurs dans le processus de vente. Hormis le prix, la taille de l’écran et la qualité de l’image, la consommation d’énergie devient un facteur clé lors de l’achat d’un téléviseur.

C’est une des conclusions issues de cette étude, la consommation énergétique devient aussi importante que la taille de l’écran

Dans cinq pays européens – France, Allemagne, Italie, Espagne et Grande-Bretagne – 74% des participants considèrent la consommation d’énergie comme ‘importante et plus’, et 36% comme ‘très importante’. La consommation d’énergie d’un téléviseur en fonctionnement est alors considérée aussi importante que la taille de l’écran dans l’acte d’achat.

prisoner...in a fake world
Creative Commons License photo credit: confusedvision

Importance des différents critères d’achat d’un téléviseur dans les cinq plus grands pays de l’UE

Jusqu’à présent, pour l’achat d’un téléviseur, la seule problématique éventuellement prise en considération était la consommation en mode veille. Cela a complètement changé avec l’introduction sur le marché de téléviseurs plus grands et mieux équipés, avec pour conséquence une consommation énergétique plus élevée.

La plupart des fabricants a déjà réduit la consommation de leurs produits en mode veille, qui ne constitue qu’une infime fraction de la dépense d’énergie totale de celui-ci. La consommation en électricité d’un téléviseur en mode de fonctionnement est maintenant un critère à prendre en considération pour le consommateur.

« La consommation d’énergie du téléviseur peut avoir un impact important sur la facture d’électricité. » précise Michaël Mathieu, chef de groupe télévision au sein de GfK France. « L’exemple d’un test mené sur deux écrans plasma similaires de 107 cm de diagonale met en valeur que le plus économique va consommer 215 watts contre 380 pour un appareil standard. En se basant sur une utilisation de quatre heures par jour en moyenne, l’économie peut atteindre 50% de la dépense annuelle (dépense de 60 euros/an environ pour le premier contre 110 euros pour l’appareil standard)» conclut-il.

Latest photo of the TV stuff.
Creative Commons License photo credit: William Hook

Que fait la distribution quant à l’efficacité énergétique ?

Un grand nombre de distributeurs déclarent que leurs clients mentionnent de plus en plus souvent le problème de la consommation énergétique lorsqu’ils s’apprêtent à acheter un nouveau téléviseur. Dans les cinq pays européens cités ci-dessus, deux revendeurs sur trois notent que les clients soulèvent eux-mêmes ce problème. Sur ce point il y a des différences importantes entre les pays. Si jusqu’à présent en Espagne très peu de consommateurs s’intéressaient à la consommation énergétique des produits bruns, pour le consommateur français et allemand ce sujet a beaucoup plus d’importance lors de la décision d’achat. Il est également intéressant de noter que pour les pays où les consommateurs n’abordent « pas ou rarement » ce sujet, ce sont les distributeurs qui mettent cet aspect plus en avant.

L’étude a été réalisée fin mai / début juin 2008 en France, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne et Espagne. Pour la partie consommateurs, l’étude a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon représentatif des populations au niveau national de 3 879 individus. Pour la partie distributeurs, 355 points de vente représentatifs de la distribution spécialisée ont été interrogés sur la même période, également par téléphone.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone