Une garde d’animaux gratuite ? Pas bête !

Chien en laisse - FlickrUn sujet que nous aimons tous : les vacances ! Mais quand on a des animaux, il n’est pas toujours évident de les emmener.

BN 04 06

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

Et avec 18 millions de chiens et de chats en France, c’est une question qui en concerne plus d’un… Mais heureusement, il existe maintenant des solutions pas trop chères comme par exemple animalfûté.com, un site d’échange de garde d’animaux entre particuliers. C’est bien moins cher qu’un « pet-sitter », car on ne paye que le prix d’inscription, après quoi la garde est gratuite, que ce soit un échange ou une simple envie de compagnie. Cela fonctionne comme les autres réseaux sociaux, on peut dialoguer avec d’autres membres et même les rencontrer.

Ça permet de savoir à qui on a affaire.

On est sûr que ce sont des gens qui au moins partagent le même amour des animaux, mais en les rencontrant, on vérifie qu’ils ont les mêmes habitudes que vous, on explique les petites manies de Toutou et puis on peut se faire des amis. Nos animaux aussi d’ailleurs ! Après les vacances, on donne si on veut une note à ceux qui ont gardé Mirza, et on recommande ainsi aux autres utilisateurs les « meilleures adresses » du site.

Ce qui est important! D’ailleurs ce genre de sites se développe de plus en plus et pas que pour les animaux.

L’offre est de plus en plus variée. Saviez-vous par exemple que vos objets peuvent partir en congés, même si vous ne partez pas ?! Le site placedelaloc.com vous propose en effet de louer tout et n’importe quoi : votre voiture, une valise, un porte-vélo, ou encore des jeux de plage de particulier à particulier. D’un côté, cela arrange ceux qui partent car ils peuvent louer moins cher ce dont ils ont besoin sur place et sont donc moins encombrés lors du voyage. Et de l’autre, ceux qui louent se font un peu d’argent grâce à des objets dont ils ne se servent pas. En gros, avec le partage les vacances gagne en technicolor !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 4 juin 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.