Une cathédrale en carton pour Christchurch

La Coupe du monde de rugby débute le 9 septembre prochain en Nouvelle-Zélande. L’occasion de se rendre à Christchurch où une cathédrale en carton devrait bientôt voir le jour.

Rappelez-vous. En février dernier, un tremblement de terre a fortement endommagé la Nouvelle-Zélande. La cathédrale de Christchurch n’est pas sortie indemne de cette catastrophe naturelle. Elle pourrait être temporairement remplacée par un édifice réalisé avec des tubes de carton. Selon le quotidien La Croix, « le lancement d’une étude de faisabilité a été annoncé fin juillet par le doyen de la cathédrale, Peter Beck. Le projet a été confié à l’architecte japonais Shigeru Ban, connu en France pour avoir conçu le Centre Pompidou de Metz inauguré en mai 2010. Shigeru Ban est passionné depuis longtemps par l’utilisation de matériaux de construction simples, recyclables ou réutilisables, en particulier les tubes de carton et les conteneurs de transport maritime. »

Shigeru Ban, né en 1957, est impliqué dans l’architecture d’urgence depuis le tremblement de terre qui a frappé Kobe en 1995. Après cette catastrophe, il avait déjà conçu une église provisoire en tubes de carton (cf photo ci-dessus). Elle a été utilisée pendant une décennie. Par ailleurs, son agence est intervenue bénévolement dans de nombreux lieux frappés par des catastrophes naturelles.

Le projet élaboré pour Christchurch

La structure ressemble à une tente. Elle se compose de 64 tubes de carton de 83cm de diamètre et d’une longueur comprise entre 18 et 22m. Les fondations ? Des conteneurs. Cette cathédrale temporaire pourrait accueillir 700 personnes. Son coût est évalué à 4 millions de dollars néo-zélandais (2,5 millions d’euros). Il n’a pas encore été décidé si l’ancienne cathédrale, qui date de 1864, serait restaurée ou reconstruite.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone