Une campagne pour manger bio et local

Du 19 au 25 septembre, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) organise sa campagne nationale intitulée « Bio et local, c’est idéal ». Le principal public visé ? Les élus.

Exit les fraises en hiver ! Cette campagne veut rappeler les bienfaits économiques, environnementaux et sociaux de l’agriculture bio, tout en relançant les circuits courts, du producteur au consommateur. En effet, l’agriculture biologique est la plus respectueuse de la biodiversité car elle n’engendre l’utilisation d’aucun insecticide de synthèse ni d’herbicide. Elle promeut l’utilisation d’engrais naturels et la préservation des sols.

De plus, acheter à deux pas de chez soi, c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Alain Delangle, producteur normand explique : « Si on doit soutenir la relocalisation, il faut que ce soit de paire avec un mode de production bio. C’est bien d’acheter sa volaille dans la ferme d’à côté, mais si elle a été nourrie au soja du Brésil, ça ne sert à rien. Ca ne fait que soulager les consciences ! »

Et même si cette campagne vise les parlementaires, les ministères et les élus locaux, les particuliers pourront, eux aussi, profiter d’activités variées dans leurs régions. Au programme : visites et accueils de fermes  en Rhône-Alpes, ou encore repas bio et local proposé par certains restaurants de Hautes-Pyrénées. L’ Agribio04, de la région PACA, organisera des animations dans les collèges et un repas bio dans un lycée.

Découvrez sur le site de la FNAB ce que vous réserve votre région pour cette semaine du bio et du local.

Photos: Corabio.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.