Documentaire Very Green Trip :

Une bande de pollueurs en vacances !

Comment voyager sans polluer ? Alexandre Pesles (ou Sylvain dans Caméra Café) et son groupe d’amis essaient d’y répondre avec Very Green Trip, le documentaire réalisé par Stéphanie Elbaz pendant leur semaine de vacances écolo au Canada. Néoplanète s’est rendu à la première diffusion et vous en parle !

Alexandre Pesle, Very Green Trip
Alexandre Pesle, Very Green Trip

Very Green Trip est un documentaire au ton léger et à l’humour décalé dans lequel un groupe de personnes ne connaissant quasiment rien à l’écologie tente de savoir si nous pouvons tous, à notre échelle, voyager sans polluer.

Le fil conducteur de ce road trip est l’empreinte carbone. Les voyageurs vont en effet se lancer un challenge ; celui de « récupérer » tous les kilos carbones dépensés durant leur trajet en avion jusque Montréal.

« L’écologie ce n’est pas simplement un ours blanc qui ne sait plus où il est », A. Pesle

Alexandre Pesle, Very Green Trip
Alexandre Pesle, Very Green Trip

Alexandre Pesle se présente immédiatement comme le « connard » qui ne s’est jamais préoccupé de l’écologie Et il est vrai que les propos tenus dans ce documentaire nous apparaissent candides : nous « apprenons » par exemple que le compost sent mauvais ou qu’il vaut mieux éteindre l’eau du robinet pendant le brossage des dents.

Cependant, l’humour du groupe et sa volonté à trouver des solutions pour compenser l’empreinte carbone nous embarque jusqu’au bout. Séances de plantations d’arbres, repas végétariens, utilisation d’énergies renouvelables, hébergements écologiques Au final le temps passe et nous aimerions que cette bande d’anciens pollueurs aille plus loin dans sa démarche !

« L’idée est d’exporter le projet dans les autres pays », S. Elbaz

La réalisatrice nous explique que ce documentaire est le niveau 1, « celui des nuls », accessibles à tous. Ils aimeraient ensuite développer le challenge en exportant le projet vers d’autres pays, où les difficultés seraient plus grandes.

En attendant, ce premier documentaire sera diffusé le 8 novembre à 21h30 sur la chaîne du câble Voyage. Nous le conseillons surtout aux familles, pour les enfants, et peut-être aux plus réfractaires en matière d’écologie.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !