Une baignade saine sur les plages européennes

92% des eaux de baignade européennes répondent aux normes de qualité selon un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) publié hier. Si les sites préférés des vacanciers bénéficient d’une eau d’excellente qualité, d’autres ne peuvent encore jouir de cette reconnaissance.

Se baigner en toute salubrité sur les plages de l’Union européenne, c’est possible ! Près de 92% des eaux de baignade européennes répondent aux normes de qualité minimales selon l’AEE, et 77% des sites disposent d’une eau d’excellente qualité. Parmi eux, les lieux de vacances estivales les plus populaires, comme l’Espagne, l’Italie ou le Portugal.

A l’origine de ces données, les critères bactériologiques imposés par une loi européenne vieille de six ans. Les lieux de baignade doivent respecter des valeurs impératives et des valeurs guides, non obligatoires et plus strictes. Dans le haut du palmarès, on retrouve les sites chypriotes, croates ou grecs dont 90% répondent aux valeurs guides. A l’opposé, les Pays-Bas, la Bulgarie ou la Lettonie ne bénéficient pas de cette reconnaissance en raison de leur faible conformité aux valeurs guides.
Jacqueline McGlade, directrice de l’AEE, indique ainsi que « plusieurs pays connaissent encore des problèmes de pollution par l’agriculture et les eaux usées, aussi devons-nous multiplier les efforts pour garantir à tous une eau propre et salubre. »

Cependant, la qualité globale des eaux de baignade dans l’UE s’est nettement améliorée depuis 1990. Aujourd’hui, seulement 1,5% des sites de baignade ne respectent pas les dispositions de la directive sur les eaux de baignade, contre 9,2% il y a 12 ans.

L’info en plus :
Cette année, l’écolabel touristique Pavillon bleu récompense 136 communes françaises, soit 377 plages. Sur quels critères ? La qualité de leurs eaux de baignade et leurs efforts pour respecter l’environnement. En tête de peloton : le Languedoc-Roussillon avec 28 communes labellisées, et devant la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et les Pays de la Loire.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone