Un voilier à flots autour du monde

Place à l’aventure ! Pour la deuxième année consécutive, un tour du monde à la voile est organisé à bord du bateau Coriolis 14. Le défi ? Faire le tour du monde à la verticale en passant par le détroit de Béring au nord et en deçà du fameux cap Horn au Sud.

Tout commence lorsque Daniel Boulogne, armateur et concepteur, se rend compte des complications impactées par le réchauffement climatique. Passionné de voile, il décide de se lancer à l’aventure et de monter une équipe intergénérationnelle pour faire le tour du monde à la voile par les deux pôles : Bordeaux – Bering – Bordeaux par le cap Horn.

Les objectifs ? Observer les conséquences du réchauffement climatique avec une équipe d’experts, communiquer et sensibiliser le plus grand nombre au besoin de changer les pratiques humaines.

Le bateau, muni de son équipage, fera escale dans des lieux exceptionnels, victimes des conséquences environnementales.

 

1/ Les îles Féroé.

Archipel subarctique situé entre la mer de Norvège et l’océan Atlantique nord.

 

2/ Le Spitzberg.

Île de Norvège située dans l’archipel de Svalbard, dans l’océan Arctique.

 

3/ Passage du Nord-Est par Mourmansk / Provideniya / Ouelen.

Aussi désormais appelé route maritime du nord, le passage du Nord-Est est une voie maritime qui permet de relier l’océan Atlantique à l’océan Pacifique en longeant la côte nord de la Sibérie. Il aboutit au détroit de Béring, la plupart de son trajet s’effectuant dans les mers arctiques, et n’est navigable qu’en été.

Mourmansk est un port important situé dans la mer de Barents. Il s’agit de la plus grande ville au monde au nord du cercle polaire Arctique. Ouelen est un village de Russie situé juste sous le cercle polaire. Proche du détroit de Béring, c’est la localité la plus à l’est du continent eurasiatique.

 

4/ Nomé.

Ville située à l’extrême pointe Ouest de l’Alaska, sur l’autre rive du détroit de Béring.

 

5/ L’île Socorro.

Île volcanique mexicaine, la faune marine y est particulièrement riche (nombreux requins notamment, mais aussi mammifères marins et autres poissons).

 

6/ Clipperton.

Aussi appelé île de la Passion, Clipperton est une possession française composée d’un unique atoll situé dans l’océan Pacifique. Il s’agit du seul atoll corallien dans cette partie de l’océan, ce qui en fait l’atoll le plus isolé au monde. Jean-Louis Etienne y a mené une expédition en 2004/2005.

 

7/ Les îles Galapagos.

Archipel de l’Équateur situé dans l’Est de l’océan Pacifique, composé d’une quarantaine d’îles d’origine volcaniques, l’archipel accueille le parc national des Galápagos et la réserve marine des Galápagos. En 1835, Charles Darwin, naturaliste britannique, y étudia la diversité des espèces présentes. Il publia à partir de ses observations sa fameuse étude sur l’évolution et la sélection naturelle.

 

8/ L’île de Pâques.

Île située dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaïs), elle est la plus à l’est de toute l’Océanie. C’est un des territoires les plus isolés au monde. Depuis 1995, le patrimoine exceptionnel de l’île est protégé et inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

 

9/ L’île de Santa Clara.

Petite île inhabitée du Chili située au large des côtes sud-américaines, dans l’océan Pacifique.

 

10/ Ushuaïa.

Ville la plus australe du monde, elle est la capitale de la Terre de feu, en Patagonie argentine. Son port est le plus proche de l’Antarctique.

 

11/ La Georgie du sud.

île du Royaume-Uni située dans le sud de l’océan Atlantique. La biodiversité est aujourd’hui menacée par plusieurs espèces introduites par l’homme, notamment le rat brun.

 

12/ L’île Trinidade.

Elle forme, avec Martim Vaz, un petit archipel brésilien situé dans l’océan Atlantique Sud. L’île n’est pas habitée à l’exception d’une garnison d’une trentaine d’hommes de la marine brésilienne.

 

13/ Fernando de Noronha.

Archipel brésilien situé dans l’océan Atlantique. Exemple en matière de préservation de l’environnement, l’archipel possède un parc naturel marin.

 

14/ L’île de Gorée.

Située en Atlantique Nord dans la baie de Dakar, cette île est le symbole de la mémoire de la traite des esclaves. Elle sera la dernière escale avant le retour en France.

 

Des questions environnementales seront abordées et posées directement lors de chaque escale avec un constat photos et vidéos.

 

Pour plus d’informations www.bxbbx-france3aquitaine.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone