Un toit pour les rouges-gorges

FETE DE LA NATURE – Cette année, les oiseaux sont à l’honneur…

Pas besoin d’écumer les magasins de déco pour leur faire un nid douillet: quelques planches de bois et des clous suffiront. Cette année, la Fête de la nature, organisée par le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le magazine Terre Sauvage, veut aider les oiseaux à ne pas rester sans abri au printemps.

Objectif 10.000 nichoirs

Avec l’objectif d’installer 10.000 nichoirs pendant la fête, du 9 au 13 mai, les organisateurs espèrent « pallier le manque de cavités naturelles ». « Ces nichoirs sont destinés aux oiseaux cavernicoles, qui vivent dans les trous des vieux troncs d’arbres. Or, on a de plus en plus tendance à abattre les arbres vieillissants », explique Julien Foussard, responsable de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) en Ile-de-France. Rouges-gorges, mésanges ou chouettes se trouvent alors sur le carreau: sur 273 espèces d’oiseaux nicheurs en France métropolitaine, 73 sont menacées de disparition, soit une sur quatre. « La raréfaction et la pollution de leurs habitats naturels sont une véritable menace », déplore Joanne Anglade-Garnier, directrice de la réserve naturelle de St-Quentin-en-Yvelines, qui proposera aux curieux de venir observer ses quelque 200 espèces d’oiseaux pendant la Fête.

Adopter des bons gestes pour les oiseaux

La Fête de la nature est donc le moment propice pour réparer, un peu, les dégâts. Julien Foussard donne toutefois quelques petits conseils pour ne pas mettre les oiseaux en danger: « On peut installer le nichoir dans un arbre ou sur un mur, selon que l’on est en ville ou à la campagne, entre deux et cinq mètres de hauteur selon l’espèce que l’on cible. Le mieux est qu’il soit orienté vers l’est ou le sud-est pour la chaleur et les vents, et surtout qu’il ne soit pas accessible aux prédateurs, notamment les chats! »

Une fois solidement installés, les nichoirs pourront être utilisés pendant plusieurs années mais pour aider les oiseaux des années à venir, il faudrait aussi penser à ne plus détruire les arbres morts ni le lierre sur les murs, à planter des arbres fruitiers et des arbustes à baies pour leur assurer de la nourriture et surtout éviter le recours aux pesticides, rappellent les organisateurs de la Fête de la nature.

Le programme des animations de la Fête de la nature est sur www.fetedelanature.com.

 

Audrey Chauvet

 

Toute l’actualité environnementale au quotidien dans la rubrique Planète de 20minutes.fr : www.20minutes.fr/planete

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone