Innovation :

Un son solaire pour vos oreilles

Combiner l’amour de la musique aux préoccupations de l’environnement ? C’est le concept de la jeune start-up franco-britannique Exod en commercialisant le premier casque sans fil, baptisé Helios, qui fonctionne à l’énergie solaire

© Exod
© Exod

La musique peut éteindre les flammes d’un incendie, mais soyons réaliste, elle sert surtout à nous détendre lors des longs trajets en métro et bus, à flâner dans les parcs écouteurs sur les oreilles ou à passer le temps en faisant la cuisine ! Seulement voilà, écouter de la musique à longueur de journée consomme de l’énergie… et encore plus pour les adeptes du casque sans fil.

Un mini panneau solaire

L’arceau du casque est équipé d’un petit panneau solaire qui récolte l’énergie nécessaire pour alimenter la batterie, et ce, que le propriétaire l’utilise ou pas. Le taux de charge est d’un pour un, c’est-à-dire que 30 minutes d’exposition vous offre 30 minutes d’autonomie supplémentaire. Une prise USB est également disponible pour recharger le casque avec la méthode électrique classique.

© Exod
© Exod

Une fois chargée, la batterie propose une autonomie de 16 heures, ce qui est dans la moyenne des casques classiques du même type.

Et du côté des capacités techniques ?

La portée est elle aussi dans les normes des casques Bluetooth®, avec une distance de 10 mètres maximum de la source. Le casque peut aussi être utilisé de manière classique avec un câble jack et donc ne plus avoir besoin de batterie.

Petit bémol : pour atteindre un tel degré d’autonomie, le fabricant a dû faire l’impasse sur le système « réducteur de bruit », une technologie permettant une écoute plus agréable, mais bien trop énergivore. Nous regrettons également le manque d’information concernant les caractéristiques du casque lors de l’achat sur Internet : ouvert ou fermé ? À quelle impédance ? Quelle bande passante ? Quelle sensibilité ? Des informations pourtant précieuses, même pour les amateurs… Le prix ? 249,90 euros.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !