Un plan national anti-gaspillage alimentaire

Un plan national anti-gaspillage alimentaireLe gouvernement veut diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Le ministre de l’agroalimentaire, Guillaume Garot, a annoncé le lancement d’un « plan de lutte contre le gaspillage », lors de l’inauguration du SIAL, le grand salon de l’alimentaire, le 20 octobre à Paris.

Chaque Français jette en effet tous les ans une trentaine de kilos d’aliments dont 7 kilos encore sous emballage, ce qui représente plusieurs centaines d’euros par ménage. 150 kilos sont gaspillés par personne et par an sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Aujourd’hui, le gouvernement veut en finir avec les poubelles pleines de légumes abîmés, de pain, ou d’invendus des magasins et ainsi « lutter contre les dérives de la société de surconsommation », explique le ministre.

Le plan gouvernemental comporte un volet prévention avec des campagnes d’information, un site internet (www.gaspillagealimentaire.fr) des mesures sur le conditionnement des produits pour favoriser la vente à l’unité,  la récupération des invendus pour l’aide aux plus démunis ou encore les ventes promotionnelles.

Un « pacte national anti-gaspillage » devrait être signé en juin 2013. Selon un sondage TNS Sofres, 54% des Français considèrent que la lutte contre le gaspillage est un acte important. C’est donc dans chacune de nos poubelles que le changement va se faire, alors prêts à moins jeter ?

 

Et vous ? Vous jetez beaucoup ? Quels types de déchets ? Avez-vous des idées pour changer nos mentalités de jeteurs ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.