Un cadeau pour votre animal ?

Parce qu’ils sont considérés comme des membres de la famille, ou plutôt de la meute (pour les carnivores) ou du troupeau (pour les herbivores), les animaux domestiques reçoivent de plus en plus souvent un cadeau pour NoëlPar Marie-Christine Favé etreeleveur.canalblog.comanimots-a-mi-mots.org

A lire également dans le magazine en ligne Néoplanète n°41.

Christmas Cute Dog - pixabay

Qu’en penser ?
Offrir un cadeau à son animal est pour le maître un signe de l’affection qu’il lui porte. Il s’agit ainsi de lui montrer qu’il appartient à la meute/famille. C’est aussi parfois un signe de remerciement pour tout ce que lui apporte l’animal.

Comment le vit l’animal ?
Pour bien des animaux, plus que le collier, le jouet, ou la selle, c’est davantage ce que ressent le maître en lui offrant qui résonne en lui. Le contentement, la joie, la fierté du maître est le véritable cadeau et c’est à cela que l’animal répond en léchant, grattant, sautant, jappant, en le fêtant selon son mode d’expression. 
Avec la nouvelle balle qu’il lui a offerte, Luc joue avec son chien Samy durant une heure. Samy n’a jamais eu tant d’attention de la part de son maître. Plus que la balle, c’est le jeu partagé et cette attention qui le comblent.


Lorsque Sarah selle sa jument Muscade avec la nouvelle selle western devant les autres cavalières du centre équestre, c’est davantage les commentaires admiratifs des jeunes filles que le cadeau qui font réagir la jument positivement. Je la vois exprimer une certaine fierté par sa posture et son comportement. 
Dans la chèvrerie, la nouvelle louve remplie de lait, installée avec précaution par Gildas, les chevreaux l’entourent et tètent goulument, encouragés par la présence attentive de leur éleveur. Lorsqu’il me consulte car les chevreaux ne grandissent pas, nous identifions qu’ils ne boivent à la louve que sous le regard bienveillant de Gildas. Sa présence attentive est plus importante que leur faim et l’appel de leur estomac.

dog-501541_640 - wikipedia

Des animaux en cadeau
Lorsqu’il s’agit d’offrir un cadeau original, les animaux sont parfois choisis comme présent. Chats, chiens, rongeurs, oiseaux, poissons mais aussi parfois chevaux et autres animaux domestiques. Un cadeau inadapté ? Des animaux offerts en cadeau, cela peut être un cadeau encombrant pour la personne, comme Jordan, à qui ses amis d’enfance offrent un chien berger malinois pour ses 20 ans. Si, à 10 ans, Jordan voulait un berger malinois, dans sa vie actuelle, ce n’est plus d’actualité – il part en effet le mois prochain étudier aux Etats-Unis. Que faire de ce jeune chiot malinois ? Quant à Patricia, ses parents lui offrent une jument le jour où elle réussit son concours. Jeune cavalière, Patricia est rapidement débordée par la pouliche Cythare lorsqu’il s’agit de la manipuler, et encore plus lorsqu’elle souhaite travailler avec elle. Comme le veut le dicton populaire « A jeunes (débutants) cavaliers, vieux chevaux, et à vieux (confirmés) cavaliers, jeunes chevaux ». Trop contente d’avoir une pouliche, Patricia souhaite persévérer mais lorsqu’elle me consulte quelques mois plus tard, la pouliche Cythare exprime son inconfort par des troubles du comportement.

Offrir un animal est très délicat d’autant plus que le choix d’un animal par une personne et le choix de la personne par l’animal est proche du ‘coup de foudre’. C’est une attraction réciproque qu’il est difficile de mettre en scène et d’organiser. Et pour Noël, comme tout au long de l’année, les cadeaux non matériels ravissent davantage les animaux ainsi que les personnes : une promenade, une parole, un regard, un temps de jeu… autant de cadeaux durables qui s’inscrivent dans nos cellules et dans notre mémoire pour toujours.

*Renseignements & inscription : Tél : 06 11 59 54 16 www/animots-a-mi-mots.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marie-Christine Favé

Vétérinaire, Marie-Christine Favé accompagne depuis plus de 15 années les éleveurs et particuliers à construire l’équilibre comportemental et la santé de leurs Animaux de ferme et de compagnie, et clarifier la relation entre l’homme et les animaux.