Un bateau solaire géant skippé par d’Aboville

470 M2 de panneaux solaires photovoltaïques, aucun bruit à bord, aucune pollution, 1800 km d’autonomie sans lumière, une autonomie infinie avec le soleil… Actuellement en construction dans un chantier allemand, le plus gros bateau solaire du monde PlanetSolar est attendu pour l’année prochaine.
Ce sera un beau bébé de 30 m de long pour 15 m de large et 25 tonnes, un catamaran révolutionnaire « au service de l’humanité et de l’environnement », indique son papa, un aventurier suisse de 36 ans, Raphaël Domjan. En effet, « notre planète mérite un meilleur sort que celui auquel nous la soumettons. Les technologies et les connaissances permettant de vivre en harmonie et durablement avec la nature sont aujourd’hui disponibles. Nous devons montrer au monde que ces solutions existent et sont performantes, fiables et économiquement viables. La réalisation de projet ambitieux comme PlanetSolar est probablement une des meilleures opportunités pour faire avancer la protection de notre environnement, tout en faisant rêver. » Outre une exposition itinérante à partir du printemps prochain, le bateau fera escale à Monaco, Marseille, Paris, Dubaï, Abu-Dhabi, Hong Kong, Shangai, Hambourg, New-York, San Francisco… Il partira ensuite, en 2010, pour un tour du monde de plus de 40 000 km, le long de l’équateur, en naviguant à environ 10 nœuds, avec deux skippers : Raphaël Domjan et le célèbre navigateur français Gérard d’Aboville, premier à avoir traversé l’Atlantique à la rame, en 1980. « Nous devrons gérer l’énergie que la nature mettra à notre disposition. Nous devrons constamment optimiser notre route et notre vitesse en fonction de l’ensoleillement et de la prévision météorologique », indiquent les deux compères. De véritables ambassadeurs des énergies renouvelables !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone