Un an pour la planète, l’aventure continue !

 

 

 

 

Florent Planas et Nicolas Goursot sont partis en février dernier pour un périple de 20 000 km autour de la planète sans utiliser l’avion. Ils sont notamment allés il y a deux mois en Inde où ils ont passé 24 heures dans un orphelinat.

Des initiatives pour la planète

Le tour du monde de Florent et Nicolas vise à montrer que préservation de la biodiversité et activités humaines ne sont pas incompatibles. L’ambition des deux compères est de « valoriser des initiatives concrètes porteuses de solutions qui placent la préservation de la biodiversité au centre de leur action ». Les jeunes hommes sont également sensibles aux conditions de vie de l’humanité car selon eux il est « impossible de parler d’environnement sans s’intéresser un minimum à notre société ! ».

Sur leur site internet, une carte permet de visualiser les pays visités et les acteurs porteurs d’espoir que Florent et Nicolas ont rencontrés. De la protection des écosystèmes marins en Alaska à la fin de la corruption en Inde, les projets sont variés.

 

Un orphelinat familial

L’orphelinat que Florent et Nicolas ont visité en septembre dernier, Familia, est situé à 55 km de la ville de Calcutta. Il a été créé en 1977 par un jeune séminariste, KC Thomas, qui s’occupait d’orphelins aux côtés de mère Theresa. Aujourd’hui des parents adoptifs ont choisi de dédier leur vie à ces enfants.

L’organisation accueille ainsi 65 jeunes répartis dans quatre familles d’accueil. Chacune est constituée d’un « père » et d’une « mère » qui contribuent au développement des enfants dont ils ont la charge. L’orphelinat est situé dans une grande ferme où les enfants peuvent courir, grimper aux arbres ou s’initier aux joies du jardinage. Une école anglophone, un hospice et une garderie complètent la structure.

Florent et Nicolas ont rencontré les enfants et les familles de Familia. Ils vous proposent de découvrir leur vie dans un album photo en ligne. Toutes les photos ont été prises par le photographe Romain Bauer. Elles sont à voir sur le site du quotidien 20 minutes.

Désormais au Japon

Actuellement les deux voyageurs sont au Japon où ils ont interviewé des hommes et des femmes qui luttent pour la préservation du dugong, un mammifère marin classé « Vulnérable » sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone