« Un an pour la planète » : le tour du monde qui témoigne des acteurs de la biodiversité

Sensibles aux thèmes de la biodiversité et du développement responsable, Florent Planas et Nicolas Goursot reviennent tout juste de 13 mois de découverte autour du monde. Plus qu’un voyage touristique, ils ont décidé de consacrer une année (et plus !) à l’environnement, et au développement responsable. Conscient que l’avenir écologique se joue aussi au niveau des initiatives locales, ils ont été chercher des témoignages et des exemples concrets d’actions citoyennes. Entre récit de voyage, anecdotes, et réflexions sur le bien être environnemental, venez partager l’optimisme et la passion de ces deux baroudeurs au grand cœur !

 

C’est en remarquant que le monde du développement durable comptait dans ces rangs des citoyens « lambda » engagés et concernés par l’avenir du monde naturel que l’idée d’aller à leur rencontre est née. Florent et Nicolas ont donc troqué leur vie de salariés de l’industrie contre une année d’engagement citoyen.  (2’45)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-aj.mp3|titles=Engagement citoyen]

Après s’être mis en relation avec de nombreuses associations à travers le monde, les deux jeunes hommes ont décidé d’aller à leur rencontre en évitant au maximum d’utiliser l’avion pour se déplacer. Belle initiative qui sera couronnée de rencontres riches et exemplaires : récit d’une action remarquable au Sénégal, sur le thème de la protection forestière.  (2’32)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-22.mp3|titles=Récit du Sénégal]

Qui dit nature dit animal, qui dit découverte dit rencontre !  De la baleine  » qui se meut dans l’océan comme un poisson dans l’eau » aux rencontres humaines chaleureuses, voici les images de quelques souvenirs inoubliables.  (2’31)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-32.mp3|titles=Rencontres]

Pour Florent Planas et Nicolas Goursot,voyager c’est aussi comparer les réalités environnementales des 5 continents pour comprendre l’ampleur des urgences des pays du Sud. En s’appuyant sur cet exemple criant du rôle majeur de la forêt dans certaines sociétés humaines, Florent Planas nous offre une réflexion du regard de l’Homme du Nord sur le règne végétal. (3’13)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-41.mp3|titles=La forêt nourrit, désaltère et protège.]

Rassurez vous, l’aventure ne s’arrête pas à leur retour en France ! Bien décidés à prolonger l’expérience de l’engagement citoyen, les deux jeunes hommes sont d’ors et déjà en train de travailler sur un projet de festival de film environnemental, l’Arcadia Festival, et comptent bien développer d’autres initiatives ! (2’08)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-5.mp3|titles=Bilan et projets]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        

        Plus d’informations sur unanpourlaplanete.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.