Innovation :

Trois vestes pour rhabiller les problèmes

Une veste pour guérir des maladies, donner de l’argent aux sans-abris ou encore pour produire soi-même son énergie… Voilà autant d’usages modernes et innovants de l’habit sur lesquels se sont attelés des chercheurs. Par Juba Taleb.

Une veste qui vous donnera de l’énergie

Produire sa propre énergie pendant que vous marchez : c’est ce sur quoi des chercheurs berlinois se sont penchés. Dans un laboratoire on ne peut plus banal, ils ont eu l’idée de combiner des matériaux divers dans ce qu’ils appellent eux-mêmes des moissonneuses d’énergie. Tout comme le soleil nous procure de l’énergie, c’est votre mouvement corporel qui permet la création de cette même ressource. Une énergie qui est vous permettre de recharger votre téléphone par exemple. Serait disponible d’ici à cinq ans.

Allô Docteur ? Prenez votre veste pour nous soigner !

Crédit www.raeng.org.uk
Crédit www.raeng.org.uk

Toutes les 35 secondes dans le monde, un enfant meurt des suites d’une pneumonie. C’est très souvent le cas dans les pays subsahariens tels que l’Ouganda, qui ne jouissent pas au même titre que nous des avancées médicales. D’autant que la proximité des symptômes de la pneumonie avec ceux du paludisme rend le diagnostic difficile. Des étudiants ougandais ont mis en place une veste capable de différencier les deux maladies. Portée par un enfant, celle-ci mesure son rythme respiratoire et sa température corporelle pour détecter une éventuelle pneumonie. Une maladie qui conduit à des problèmes respiratoires importants. On espère que cette innovation sera développée à grande échelle au plus vite !

Pour que les SDF ne se prennent pas une veste de plus

Crédit N=5 / Indy100
Crédit N=5 / Indy100

Vous croisez un SDF et n’avez pas de monnaie en poche? Les concepteurs hollandais de « Helping Heart » ont conçu une veste équipée d’un moyen de paiement sans contact destinée aux sans-abris. Le système est simple : il suffit de se munir de sa carte bancaire que l’on passe sur le moyen de paiement sans contact situé derrière la veste du sans domicile fixe. La somme d’un euro est débitée du compte courant et pour aller directement dans les caisses des centres d’accueil pour Sdf où la personne défavorisée pourra récupérer la somme. Le prototype est aujourd’hui en test aux Pays-Bas mais devrait s’étendre à travers le monde. Souhaitons  lui un rapide succès, d’autant que cette veste est prévue pour les hivers rudes !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone