Trois nouveaux services écolo sur le web

On a tort de croire qu’ il y a d’un côté les technologies numériques et de l’autre les initiatives vertes. Ces champs lexicaux sont amenés à se confondre… La preuve par trois.


Même les plus vieilles institutions françaises bougent ! En l’occurrence, l’annuaire des PagesJaunes se met au numérique vert. L’entreprise de 60 ans d’âge a eu la bonne idée d’apposer un marquage des entreprises vertes sur l’édition numérique de son annuaire. Selon une enquête BVA publiée cette année, 67% des Français avouent ignorer où trouver de l’information sur l’éco-responsabilité des entreprises. Or, ils sont sensiblement le même nombre à se sentir concernés par ces questions.

Concrètement, tous les professionnels titulaires d’un des 36 labels ou marquages comme les labels AB ou Ecocert sont concernés. Mais aussi ceux ayant formulé un déclaratif de leur engagement respectant une charte imposée par les PagesJaunes. Tous pourront avoir un bref descriptif de leurs actions sur le site. Un exemple concret ? On recherche le numéro de téléphone du Biocoop de Gujan Mestras près du bassin d’Arcachon. On trouve effectivement le numéro de téléphone, mais aussi une petite icône « éco-responsabilité » qui nous apprend que cette entreprise fait, entre autres, partie de la Plateforme Francaise pour le Commerce Equitable.


Le site ConsoGlobe propose, lui, un comparateur en ligne pour choisir le mode de transport le plus écolo selon son trajet. Pour chaque demande, vous aurez le choix entre l’empreinte carbone de la voiture, du train, ou de l’avion. Prenons un exemple pour une personne : Un trajet Paris /Aix-en-Provence provoquera une pollution plus importante en voiture qu’en avion alors que ce sera le contraire sur un trajet Paris /Rennes. Et oui c’est logique, plus on augmente les distances et plus l’avion prend le pas sur la voiture d’un point de vue écologique.  Roi de ce comparatif, le train reste de très loin le moyen de déplacement le plus écologique dans tous les cas de figure.

Pour le trajet Paris/Aix-en-Provence

Pour le trajet Paris/Rennes



Autre initiative d’un ténor du net: le site d’itinéraire Mappy s’intéresse au covoiturage. Imaginez que vous devez vous rendre à Toulouse en voiture et que vous souhaitez rentabiliser votre trajet en prenant trois autres personnes avec vous. Il vous suffira d’aller sur le site de Mappy et de rentrer vos lieux de départ et de destination pour que vous puissiez proposer votre voiture en covoiturage. Si au contraire vous préférez laisser votre véhicule à Paris,  vous pourrez bénéficier de la voiture d’une personne déjà inscrite pour effectuer ce trajet.

Le prix est souvent beaucoup plus bas que pour un trajet en train. Un Paris/Marseille vous coûtera environ 50 euros alors qu’il s’élèvera à plus d’une centaine d’euros avec la SNCF. L’économie substantielle s’ajoute à la réduction de l’impact carbone du véhicule à diviser par le nombre de passager.




Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone