Tout schuss sur le slow ski !

Fini la course sur les pistes enneigées ! La tendance est au slow ski inspiré du mouvement éco-gastronomique, le slow food. Initié, l’année dernière, par la station italienne de Breuil-Cervinia, ce nouveau concept prône la tranquillité et le bien-être. Le slow ski prend de la vitesse dans nos stations montagnardes françaises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le ski n’est plus une course contre la montre. Les clients cherchent d’abord à se faire du bien. Ce sport reste la locomotive, mais il se consomme différemment. La durée de glisse est restée le même, sauf que l’on a gagné du temps grâce aux télécabines, aux pistes plus larges… Les touristes peuvent donc prendre leur temps pour combiner leurs loisirs. On est beaucoup plus dans le bienêtre et le ludique. D’ailleurs, on parle de moins en moins de “vacances au ski” mais de vacances à la montagne” », souligne Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes.

Vous n’avez pas envie de skier quatre heures d’affilée ? Pas de problème, les forfaits des remontées mécaniques sont aujourd’hui modulables. Que vous  désiriez dévaler les pistes pendant deux heures le matin, lire au soleil sur la terrasse d’un refuge avant de rechausser vos skis, vous n’êtes plus obligé de choisir.

FORFAIT POUR LA LIBERTÉ

Ceux qui veulent vivre à leur propre rythme, tout en admirant le paysage, peuvent prendre des parcours sur mesure : si vous en faites pour la première
fois, les espaces ZEN (Zones Evolution Novices) du domaine de Courchevel vous garantissent le calme. Les zones « Je skie tranquille » vous permettront, quant à elles, de profiter des somptueux panoramas sans gêner les autres skieurs. Une envie de glisse 100 % nature ? Essayez le ski joëring hors des sentiers battus des Arcs par exemple ; un cheval vous tirera grâce à un cadre rigide. Nul besoin d’être un sportif émérite, car il suffit de maintenir ses skis parallèles !

Et si vous descendiez les pentes sereinement, avec style et élégance à Chamonix ? Technique ancestrale du ski alpin, le télémark séduit de plus en plus de plus de monde. La descente se fait avec le talon libre, ce qui vous permet de réaliser des virages harmonieux. « Il n’est pas rare de voir des hommes télémarkeurs en costume de laine et des femmes en jupe descendre les pistes ! note Jean-Marc Silva. Globalement, on cherche à rompre avec le quotidien, on est beaucoup plus dans la recherche d’expériences. La raquette peut se pratiquer en duo, par exemple. » Ainsi, la raquette gourmande combine randonnée et pauses dans des fermes, en quête de produits du terroir, comme à Montchavin les Coches en Savoie. Pour les moins gastronomes, il existe la raquette yoga : vous alternerez la marche en raquette et postures debout, de quoi devenir zen en pleine neige dans le Vercors !

DE NOUVELLES PISTES POUR LES ENFANTS

Les enfants ne risquent pas de faire la grimace, car les stations de sports d’hiver mettent tout en oeuvre pour les séduire eux aussi. Ils peuvent découvrir, par exemple, les animaux de la montagne sur des pistes pédagogiques, grâce, notamment, à des reproductions en résine, ou s’essayer au Snake Gliss. Il suffit d’accrocher sa luge à la vôtre et à celles des autres membres de la famille pour former un train piloté et encadré par un spécialiste. Vous serpenterez ainsi tous ensemble sur les pistes de ski. A essayer à Valmeinier, Villard de Lans ou encore à Mijanès-Donezan !

Et quoi de plus agréable que de se faire chouchouter après une séance de ski ? Mais que faire de vos bambins ? Les résidences CGH leur proposent désormais, dans les Alpes, le spa Ô des Cimes. Il offre une carte de soins conçue pour les 6-12 ans, avec des protocoles écourtés, une pression des mains ajustée au massage… Même les ados (13-18 ans) ont droit à leurs soins bien-être ! Sans parler des cours de pâtisserie qui leur sont dédiés lors de pistes gourmandes. C’est le cas à Val-d’Isère qui organise également des découvertes de la ferme : animaux, fabrication du fromage, participation à la traite, visite guidée et dégustation de produits.

Vous ne savez pas où partir pour trouver ces activités ? Le site Internet www.france-montagnes.com vous y aidera selon vos centres d’intérêt. Bon plan : pour vos vacances d’avril, pensez dès maintenant à l’opération Early Booking qui vous permettra de profiter de la montagne à prix préférentiels sur les séjours ou les forfaits.

FREEZZIG, L’ÉCO-LUGE POUR TOUS

La patinoire est enfin accessible aux personnes handicapées ou âgées et aux petits enfants grâce à Freezzig, une luge en plastique recyclable. Elle utilise un système à poussée manuelle, avec des bâtons télescopiques dimensionnés à la morphologie de l’utilisateur. Aucun risque de basculer puisqu’elle s’incline dans les virages pour compenser la force centrifuge et éviter ainsi les dérapages. Et toute la famille peut faire la chenille en assemblant d’autres sièges.

Freezzig est née de la collaboration entre la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG), l’Université de Technologie de Troyes (UTT) et la société Rotoplus. 1 200  HT. Plus d’infos sur www.rotoplus.fr

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.