Tous contre la fourrure à Paris et à Lyon !

chienCe samedi 16 novembre 2013 sera placé sous le signe de lutte contre la fourrure. A Paris tout d’abord, le collectif Société Anti-Fourrure dans le cadre du programme « France Sans Fourrure » organise une manifestation contre la marque KOOKAÏ. Dans le Rhône, à Lyon plus précisément, C’est Dignité Animale qui se mobilise pour manifester contre la souffrance animale lié au commerce et au port de la fourrure

Cible numéro une depuis 2 ans du programme « France Sans Fourrure« , KOOKAÏ après ses mensonges sur l’arrêt de la fourrure est de nouveau dans le viseur du collectif Société Anti-Fourrure. En marge de la manifestions contre la marque de vêtement, 50 personnes porteront des cadavres d’animaux comme symbole des victimes de la fourrure en Chine que l’enseigne commercialise.

Pièce jointe sans titre 00016

Si vous souhaitez vous joindre au rassemblement :

Rendez-vous, samedi 16 novembre 2013, de 11h30 à 12h30, place St-Opportune à Paris (1er arrondissement). (Pour en savoir plus : http://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2013/10/campagne-france-sans-fourrure_8.html)

 

image fourrureA Lyon, C’est Dignité Animale qui se mobilise dans le cadre du programme « Mode Sans Fourrure« . L’association offre sa voix aux millions d’animaux, victimes muettes de la mode, pour dénoncer les souffrances de leurs conditions de vie et de la barbarie de leur mise à mort.

Pour vous joindre au cortège :

Rendez-vous sur la place Carnot de Lyon (2ème arrondissement) à 14h30. (Pour en savoir plus : http://www.dignite-animale.com)

dignite4-converted3

 

 

En vidéo, les souffrances subies par les animaux pour obtenir leur fourrure (âmes sensibles s’abstenir)

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Suite à l'obtention de son DUT dans le commerce en 2008, il prend une année sabbatique qui l’emmène sur les routes des Etats-Unis, de l'Angleterre et de l'Italie. Après une courte carrière dans le commerce il décide de changer de voie et entame des études de journalisme radio à Paris.